C'est pourtant sans son meneur de jeu titulaire, l'Espagnol Ricky Rubio, que le Jazz a disputé cette partie. Les hommes de Quin Snyder ont pourtant très bien entamé la rencontre, menant de 19 points lors du 2e quart-temps sur le parquet des Rockets, meilleure équipe en saison régulière. Grâce à James Harden (32 pts), probable futur MVP, Houston est revenu dans la partie quelques minutes après le retour des vestiaires. Les deux équipes, au coude-à-coude, se sont disputées la victoire dans le money time. Le Jazz a alors pu compter sur son tireur Joe Ingels (27 pts) et son rookie Donovan Mitchell (17 pts, 11 passes), décalé à la mène en l'absence de Rubio, pour s'imposer. Le pivot français Rudy Gobert (15 pts, 14 rebonds) aura également été très précieux dans la peinture pour le Jazz. Houston, qui restait sur 24 victoires en 25 matches à domicile, devra réagir dès vendredi. (Belga)

C'est pourtant sans son meneur de jeu titulaire, l'Espagnol Ricky Rubio, que le Jazz a disputé cette partie. Les hommes de Quin Snyder ont pourtant très bien entamé la rencontre, menant de 19 points lors du 2e quart-temps sur le parquet des Rockets, meilleure équipe en saison régulière. Grâce à James Harden (32 pts), probable futur MVP, Houston est revenu dans la partie quelques minutes après le retour des vestiaires. Les deux équipes, au coude-à-coude, se sont disputées la victoire dans le money time. Le Jazz a alors pu compter sur son tireur Joe Ingels (27 pts) et son rookie Donovan Mitchell (17 pts, 11 passes), décalé à la mène en l'absence de Rubio, pour s'imposer. Le pivot français Rudy Gobert (15 pts, 14 rebonds) aura également été très précieux dans la peinture pour le Jazz. Houston, qui restait sur 24 victoires en 25 matches à domicile, devra réagir dès vendredi. (Belga)