"Cette défaite fait mal", a-t-elle confié mardi à Belga. "Je n'avais jamais eu autant d'occasions contre elle. J'ai mené 5-3 dans ce dernier set et ce n'est dès lors vraiment pas amusant. Bref, si je suis critique envers moi-même, oui, j'aurais toujours dû gagner ce match. J'ai mené 5-3, j'ai servi pour la qualification. S'il y a des choses que j'aurais pu faire mieux ou différemment ? Cela tombe sous le sens, mais c'est aussi un peu son mérite d'avoir bien joué sous pression pour renverser la situation." Alison Van Uytvanck, qui restait sur une demi-finale au tournoi WTA de Lyon contre l'Américaine Sofia Kenin, lauréate de l'Open d'Australie, avant l'arrêt du circuit WTA pour cause de Covid-19, ne voulait toutefois pas non plus tout voir en noir. "J'ai fait le maximum", a poursuivi la N.2 belge, encore engagée en double à Flushing Meadows avec Kirsten Flipkens. "À l'entraînement, je joue vraiment bien et j'ai également le sentiment qu'à chaque match, je parviens à hausser mon niveau. Le troisième set a été fort décousu et il ne m'a pas manqué pas grand-chose. Je n'ai jamais battu Giorgi et c'est de loin mon meilleur match contre elle. Bref, il y a tout de même des signes encourageants." (Belga)

"Cette défaite fait mal", a-t-elle confié mardi à Belga. "Je n'avais jamais eu autant d'occasions contre elle. J'ai mené 5-3 dans ce dernier set et ce n'est dès lors vraiment pas amusant. Bref, si je suis critique envers moi-même, oui, j'aurais toujours dû gagner ce match. J'ai mené 5-3, j'ai servi pour la qualification. S'il y a des choses que j'aurais pu faire mieux ou différemment ? Cela tombe sous le sens, mais c'est aussi un peu son mérite d'avoir bien joué sous pression pour renverser la situation." Alison Van Uytvanck, qui restait sur une demi-finale au tournoi WTA de Lyon contre l'Américaine Sofia Kenin, lauréate de l'Open d'Australie, avant l'arrêt du circuit WTA pour cause de Covid-19, ne voulait toutefois pas non plus tout voir en noir. "J'ai fait le maximum", a poursuivi la N.2 belge, encore engagée en double à Flushing Meadows avec Kirsten Flipkens. "À l'entraînement, je joue vraiment bien et j'ai également le sentiment qu'à chaque match, je parviens à hausser mon niveau. Le troisième set a été fort décousu et il ne m'a pas manqué pas grand-chose. Je n'ai jamais battu Giorgi et c'est de loin mon meilleur match contre elle. Bref, il y a tout de même des signes encourageants." (Belga)