Sakkari, un seul titre WTA au compteur acquis sur la terre battue de Rabat en 2019, a été plus régulière que Pliskova sur l'ensemble de la partie, commettant moins de fautes directes (12 contre 19) et distillant davantage de points gagnants (22 contre 14). La droitière d'Athènes, 26 ans, a aussi été très impressionnante sur sa mise en jeu, ne perdant que deux points sur son service dans le premier set et alignant une série de 22 points de rang. La Grecque défiera, pour une place en finale, la Britannique de 18 ans Emma Raducanu, qui a pris le dessus sur la Suissesse Belinda Bencic plus tôt dans la journée (6-3, 6-4). La Britannique, 150e mondiale, est devenue la première joueuse sortie des qualifications à se hisser dans le dernier carré à Flushing Meadows. Sakkari arrivera en confiance après avoir battu trois joueuses du top 10 de rang : Petra Kvitova, Bianca Andreescu, lauréate 2019, et donc Karolina Pliskova. Quant à Pliskova, finaliste à New York en 2016 ainsi qu'à Wimbledon en juillet, sa quête d'un premier sacre majeur est une nouvelle fois reportée. L'autre demie était déjà connue. La sensation canadienne Leylah Fernandez, 19 ans et 73e mondiale, défiera la Biélorusse Aryna Sabalenka, 2e mondiale. Après deux titres majeurs en double, acquis avec Elise Mertens, la droitière de Minsk, 23 ans, tentera de se qualifier pour sa première finale en simple en Grand Chelem. (Belga)

Sakkari, un seul titre WTA au compteur acquis sur la terre battue de Rabat en 2019, a été plus régulière que Pliskova sur l'ensemble de la partie, commettant moins de fautes directes (12 contre 19) et distillant davantage de points gagnants (22 contre 14). La droitière d'Athènes, 26 ans, a aussi été très impressionnante sur sa mise en jeu, ne perdant que deux points sur son service dans le premier set et alignant une série de 22 points de rang. La Grecque défiera, pour une place en finale, la Britannique de 18 ans Emma Raducanu, qui a pris le dessus sur la Suissesse Belinda Bencic plus tôt dans la journée (6-3, 6-4). La Britannique, 150e mondiale, est devenue la première joueuse sortie des qualifications à se hisser dans le dernier carré à Flushing Meadows. Sakkari arrivera en confiance après avoir battu trois joueuses du top 10 de rang : Petra Kvitova, Bianca Andreescu, lauréate 2019, et donc Karolina Pliskova. Quant à Pliskova, finaliste à New York en 2016 ainsi qu'à Wimbledon en juillet, sa quête d'un premier sacre majeur est une nouvelle fois reportée. L'autre demie était déjà connue. La sensation canadienne Leylah Fernandez, 19 ans et 73e mondiale, défiera la Biélorusse Aryna Sabalenka, 2e mondiale. Après deux titres majeurs en double, acquis avec Elise Mertens, la droitière de Minsk, 23 ans, tentera de se qualifier pour sa première finale en simple en Grand Chelem. (Belga)