Il s'agissait de la 3e confrontation entre les deux joueurs. Le Français avait déjà battu le Belge 6-2, 6-3, en qualifications à Dubaï l'an dernier. Le premier duel avait tourné à l'avantage de Bemelmans, 6-4, 6-1. Mais c'était en qualifications de l'Open d'Australie en 2013, et Pouille n'avait pas encore 19 ans à l'époque. Bemelmans avait atteint le 3e tour en 2015 lors de sa seule autre présence dans le tableau final à Flushing Meadows. Il avait alors perdu 6-3, 7-6 (7/5), 6-4 contre le Suisse Stan Wawrinka, qui allait ensuite avancer jusqu'aux demi-finales contre son compatriote Roger Federer (4-6, 3-6, 1-6). Éliminé d'entrée par Tommy Paul à Washington, puis par Jared Donaldson à Montréal, Lucas Pouille affrontera au 2e tour l'Américain... Jared Donaldson (ATP 51) ou le Géorgien Nikoloz Basilashvili (ATP 62), avant un éventuel troisième tour contre le Russe Evgeny Donskoy (ATP 99) ou le qualifié Kazakh Mikhail Kukushkin (ATP 103). En 2016 le Français avait atteint les quarts contre don compatriote Gaël Monfils (4-6, 3-6, 3-6). (Belga)

Il s'agissait de la 3e confrontation entre les deux joueurs. Le Français avait déjà battu le Belge 6-2, 6-3, en qualifications à Dubaï l'an dernier. Le premier duel avait tourné à l'avantage de Bemelmans, 6-4, 6-1. Mais c'était en qualifications de l'Open d'Australie en 2013, et Pouille n'avait pas encore 19 ans à l'époque. Bemelmans avait atteint le 3e tour en 2015 lors de sa seule autre présence dans le tableau final à Flushing Meadows. Il avait alors perdu 6-3, 7-6 (7/5), 6-4 contre le Suisse Stan Wawrinka, qui allait ensuite avancer jusqu'aux demi-finales contre son compatriote Roger Federer (4-6, 3-6, 1-6). Éliminé d'entrée par Tommy Paul à Washington, puis par Jared Donaldson à Montréal, Lucas Pouille affrontera au 2e tour l'Américain... Jared Donaldson (ATP 51) ou le Géorgien Nikoloz Basilashvili (ATP 62), avant un éventuel troisième tour contre le Russe Evgeny Donskoy (ATP 99) ou le qualifié Kazakh Mikhail Kukushkin (ATP 103). En 2016 le Français avait atteint les quarts contre don compatriote Gaël Monfils (4-6, 3-6, 3-6). (Belga)