L'Espagnol de 32 ans, en quête d'un quatrième trophée à Flushing Meadows après ceux soulevés en 2010, 2013 et 2017, affrontera l'Autrichien Dominic Thiem, N.9 mondial, en quarts de finale pour un remake de la finale du dernier Roland-Garros. Deux jours après son combat de près de 4h30 contre le jeune Russe Karen Khachanov (26e), où Nadal avait évité de justesse un cinquième set, on se demandait comment allait se comporter le Majorquin, et en particulier son genou droit, strappé deux fois vendredi. Sur le court Arthur-Ashe, Nadal a joué sans bandage, et manifestement sans être gêné dans ses déplacements et sur ses appuis. Mais tranquille vainqueur des deux premières manches, il s'est fait surprendre dans le troisième set par l'élévation du niveau de jeu de Basilashvili, qui s'est mis à enchaîner les revers gagnants. Au total, le Géorgien de 26 ans en a frappé 22, pour un total de 56 coups gagnants ! Revenu à deux manches à une, le joueur de Tbilissi, qui disputait son premier 1/8e de finale en 13 tournois du Grand Chelem, a donné une dernière fois du fil à retordre au N.1 mondial, quand il a recollé à 3-3 après avoir écarté deux balles de 4 jeux à 1 dans le quatrième set. Moins en réussite ensuite, apparemment entamé physiquement, il a permis à Nadal de reprendre sa marche en avant pour conclure. Le Majorquin jouera son 8e quarts de finale en présence à Flushing Meadows. . (Belga)

L'Espagnol de 32 ans, en quête d'un quatrième trophée à Flushing Meadows après ceux soulevés en 2010, 2013 et 2017, affrontera l'Autrichien Dominic Thiem, N.9 mondial, en quarts de finale pour un remake de la finale du dernier Roland-Garros. Deux jours après son combat de près de 4h30 contre le jeune Russe Karen Khachanov (26e), où Nadal avait évité de justesse un cinquième set, on se demandait comment allait se comporter le Majorquin, et en particulier son genou droit, strappé deux fois vendredi. Sur le court Arthur-Ashe, Nadal a joué sans bandage, et manifestement sans être gêné dans ses déplacements et sur ses appuis. Mais tranquille vainqueur des deux premières manches, il s'est fait surprendre dans le troisième set par l'élévation du niveau de jeu de Basilashvili, qui s'est mis à enchaîner les revers gagnants. Au total, le Géorgien de 26 ans en a frappé 22, pour un total de 56 coups gagnants ! Revenu à deux manches à une, le joueur de Tbilissi, qui disputait son premier 1/8e de finale en 13 tournois du Grand Chelem, a donné une dernière fois du fil à retordre au N.1 mondial, quand il a recollé à 3-3 après avoir écarté deux balles de 4 jeux à 1 dans le quatrième set. Moins en réussite ensuite, apparemment entamé physiquement, il a permis à Nadal de reprendre sa marche en avant pour conclure. Le Majorquin jouera son 8e quarts de finale en présence à Flushing Meadows. . (Belga)