En finale dimanche, le Serbe, double vainqueur de l'épreuve (2011, 2015), sera opposé soit au Suisse Stan Wawrinka (N.3), soit au Japonais Kei Nishikori (N.7), adversaires de la seconde demi-finale programmée vendredi en début de soirée à New York. Djokovic s'est qualifié pour sa septième finale à New York au terme d'un match au scénario étrange avec deux premiers sets où Monfils a produit un tennis indigent. Le Français, qui n'avait pas perdu le moindre set jusque là, s'est réveillé dans la troisième manche, mais a commis trop de fautes directes (51) et de double fautes (11) pour inquiéter "Djoko". "Les conditions très humides étaient très différentes de ce qu'on avait eu jusque là", a expliqué Djokovic. "Les échanges du fond de court ont vraiment été épuisants face à Gaël qui est l'une des meilleurs relanceurs du circuit", a-t-il ajouté. (Belga)

En finale dimanche, le Serbe, double vainqueur de l'épreuve (2011, 2015), sera opposé soit au Suisse Stan Wawrinka (N.3), soit au Japonais Kei Nishikori (N.7), adversaires de la seconde demi-finale programmée vendredi en début de soirée à New York. Djokovic s'est qualifié pour sa septième finale à New York au terme d'un match au scénario étrange avec deux premiers sets où Monfils a produit un tennis indigent. Le Français, qui n'avait pas perdu le moindre set jusque là, s'est réveillé dans la troisième manche, mais a commis trop de fautes directes (51) et de double fautes (11) pour inquiéter "Djoko". "Les conditions très humides étaient très différentes de ce qu'on avait eu jusque là", a expliqué Djokovic. "Les échanges du fond de court ont vraiment été épuisants face à Gaël qui est l'une des meilleurs relanceurs du circuit", a-t-il ajouté. (Belga)