Alors qu'elle était menée 6-2, 4-3 Serena Williams a écopé d'un jeu de pénalité en raison de protestations trop véhémentes. Elle a qualifié l'arbitre de chaise, le Portugais Carlos Ramos, de "voleur" après plusieurs incidents d'arbitrage. "Je ne triche pas pour gagner, je préfère perdre. (...) Vous me devez des excuses. (...) Vous êtes un voleur", lui a lancé l'Américaine de 36 ans, en larmes sur le court. Après cette sanction, Williams a enchaîné par un jeu blanc pour revenir à 5-4 sous les applaudissements des 23.000 spectateurs du court Arthur Ashe tout acquis à sa cause. Sur son service, Osaka n'a pas tremblé et a conclu la partie 6-4 après avoir dominé la première manche 6-2. Elle offre au passage au Japon un premier titre dans un tournoi majeur, que ce soit chez les messieurs ou chez les dames. Osaka a réussi un parcours exceptionnel à Flushing Meadows, ne perdant qu'un seul set, en 8e de finale contre la Biélorusse Aryna Sabalenka (WTA 20). Osaka succède au palmarès à l'Américaine Sloane Stephens. La Japonaise, 20 ans, avait gagné son premier tournoi cette année, Indian Wells. C'était la troisième participation de Naomi Osaka à l'US Open. Lors de ses précédentes aventures à Flushing Meadows, en 2016 et en 2017, elle avait été éliminée au 3e tour. Son meilleur résultat en Grand Chelem était un 8e de finale à l'Open d'Australie cette année. Williams, 36 ans, manque une deuxième occasion, après sa finale perdue à Wimbledon, d'égaler le record absolu de titres en Grand Chelem détenu par Margaret Court. L'Américaine reste bloquée à 23 sacres. (Belga)

Alors qu'elle était menée 6-2, 4-3 Serena Williams a écopé d'un jeu de pénalité en raison de protestations trop véhémentes. Elle a qualifié l'arbitre de chaise, le Portugais Carlos Ramos, de "voleur" après plusieurs incidents d'arbitrage. "Je ne triche pas pour gagner, je préfère perdre. (...) Vous me devez des excuses. (...) Vous êtes un voleur", lui a lancé l'Américaine de 36 ans, en larmes sur le court. Après cette sanction, Williams a enchaîné par un jeu blanc pour revenir à 5-4 sous les applaudissements des 23.000 spectateurs du court Arthur Ashe tout acquis à sa cause. Sur son service, Osaka n'a pas tremblé et a conclu la partie 6-4 après avoir dominé la première manche 6-2. Elle offre au passage au Japon un premier titre dans un tournoi majeur, que ce soit chez les messieurs ou chez les dames. Osaka a réussi un parcours exceptionnel à Flushing Meadows, ne perdant qu'un seul set, en 8e de finale contre la Biélorusse Aryna Sabalenka (WTA 20). Osaka succède au palmarès à l'Américaine Sloane Stephens. La Japonaise, 20 ans, avait gagné son premier tournoi cette année, Indian Wells. C'était la troisième participation de Naomi Osaka à l'US Open. Lors de ses précédentes aventures à Flushing Meadows, en 2016 et en 2017, elle avait été éliminée au 3e tour. Son meilleur résultat en Grand Chelem était un 8e de finale à l'Open d'Australie cette année. Williams, 36 ans, manque une deuxième occasion, après sa finale perdue à Wimbledon, d'égaler le record absolu de titres en Grand Chelem détenu par Margaret Court. L'Américaine reste bloquée à 23 sacres. (Belga)