Sortie des qualifications pour sa première à Flushing Meadows, Raducanu a confirmé son étonnant parcours à Wimbledon. Invitée, elle y a avait atteint les huitièmes de finale pour son baptême de feu en Grand Chelem. Malgré un break d'entrée et menée 1-3, la Londonienne, née à Toronto au Canada, a enchaîné cinq jeux de rang pour empocher la première manche (6-3). La Suissesse de 24 ans, qui a atteint les quarts de l'US Open en 2014 à 17 ans à peine, a concédé le premier break de la 2e manche sur sa 4e double faute. Raducanu a confirmé ce break, notamment grâce à la qualité de son service. Elle n'a pas encore concédé la moindre manche à New York. C'est la première fois dans l'histoire de l'US Open qu'une joueuse issue des qualifications parvient à se hisser en demi-finales. C'est aussi la troisième fois qu'une joueuse classée hors du top 100 jouera le dernier carré après Kim Clijsters en 2009 et Billie Jean King en 1979. Le dernier quart, premier match de la session du soir sur le court central new-yorkais, opposera la Tchèque Karolina Pliskova (WTA 4) à la Grecque Maria Sakkari (WTA 18). L'autre demie est déjà connue. La sensation canadienne Leylah Fernandez, 19 ans et 73e mondiale, défiera la Biélorusse Aryna Sabalenka, 2e mondiale. Après deux titres majeurs en double, acquis avec Elise Mertens, la droitière de Minsk, 23 ans, tentera de se qualifier pour sa première finale en simple en Grand Chelem. (Belga)

Sortie des qualifications pour sa première à Flushing Meadows, Raducanu a confirmé son étonnant parcours à Wimbledon. Invitée, elle y a avait atteint les huitièmes de finale pour son baptême de feu en Grand Chelem. Malgré un break d'entrée et menée 1-3, la Londonienne, née à Toronto au Canada, a enchaîné cinq jeux de rang pour empocher la première manche (6-3). La Suissesse de 24 ans, qui a atteint les quarts de l'US Open en 2014 à 17 ans à peine, a concédé le premier break de la 2e manche sur sa 4e double faute. Raducanu a confirmé ce break, notamment grâce à la qualité de son service. Elle n'a pas encore concédé la moindre manche à New York. C'est la première fois dans l'histoire de l'US Open qu'une joueuse issue des qualifications parvient à se hisser en demi-finales. C'est aussi la troisième fois qu'une joueuse classée hors du top 100 jouera le dernier carré après Kim Clijsters en 2009 et Billie Jean King en 1979. Le dernier quart, premier match de la session du soir sur le court central new-yorkais, opposera la Tchèque Karolina Pliskova (WTA 4) à la Grecque Maria Sakkari (WTA 18). L'autre demie est déjà connue. La sensation canadienne Leylah Fernandez, 19 ans et 73e mondiale, défiera la Biélorusse Aryna Sabalenka, 2e mondiale. Après deux titres majeurs en double, acquis avec Elise Mertens, la droitière de Minsk, 23 ans, tentera de se qualifier pour sa première finale en simple en Grand Chelem. (Belga)