"Je pense qu'elle a joué très intelligemment", a confié l'Américaine après sa défaite face à la Belge. "Nous nous étions rencontrées à San Jose (NdlR : fin juillet), dans des circonstances différentes, et elle a clairement opéré des ajustements. Je dis toujours qu'après une défaite contre quelqu'un, vous prenez l'ascendant, car vous pouvez apporter des corrections, tandis que celle qui a gagné devra trouver un moyen de réagir à vos ajustements". Kristie Ahn, qui s'était imposée 6-3, 6-3 à l'époque en Californie, en a fait les frais à Flushing Meadows. "Elle avait mis une tactique en place et elle l'a très bien exécutée", a-t-elle poursuivi. "C'était même assez bizarre, car je n'avais pas le sentiment de jouer si mal que cela. Je regardais le tableau d'affichage et je me disais 'tu es en train de te faire balayer'". J'ai eu des bons moments, mais je ne suis jamais parvenue à les attacher ensemble. Je pense que beaucoup est dû au fait qu'elle a réussi à casser mon rythme ou plutôt à ne pas me donner de rythme. Elle ne m'a jamais envoyée deux fois la même balle. C'était très bien joué de sa part", a ajouté la New-Yorkaise, qui se consolera avec l'assurance d'intégrer le Top 100 au lendemain du tournoi. (Belga)