Victorieuse en 2005, 2009 et 2010 à l'US Open, Kim Clijsters est également membre de l'International Hall of Fame depuis 2017. L'ancienne N.1 mondiale restera surtout célèbre pour son sacre en finale de l'édition 2009 contre la Danoise Caroline Wozniacki, devenant la première joueuse bénéficiaire d'une wild card et la troisième maman à remporter un tournoi du Grand Chelem. Réputée pour ses capacités athlétiques - et notamment son fameux grand écart - Kim Clijsters fut également l'une des joueuses les plus populaires du circuit, remportant à pas moins de huit reprises le Karen Krantzcke Sportsmanship Award, le prix du fair-play. "J'ai toujours essayé de donner le meilleur de moi-même dans tout ce que j'ai entrepris", a-t-elle confié sur le site du tournoi. "Voilà peut-être quelque chose dont j'aimerais que l'on se souvienne à mon sujet." (Belga)