Le dernier obstacle de Joris De Loore, 24 ans, sur la route du tableau final, sera le trentenaire espagnol Adrian Menendez-Maceiras (ATP 148). Le droitier de Marbella n'est pas resté longtemps sur le court jeudi. Son adversaire argentin du deuxième tour, Facundo Bagnis (ATP 109), 10e tête de série des qualifications, a jeté l'éponge sur blessure, alors qu'il menait 4-3 dans le premier set. Si De Loore passe l'écueil du troisième tour de qualifications, il atteindrait pour la première fois de sa carrière le tableau final d'un Grand Chelem. A Wimbledon, il n'en était pas passé loin mais avait dû s'avouer vaincu à l'issue d'une bataille en 5 sets au dernier tour de qualifications. (Belga)

Le dernier obstacle de Joris De Loore, 24 ans, sur la route du tableau final, sera le trentenaire espagnol Adrian Menendez-Maceiras (ATP 148). Le droitier de Marbella n'est pas resté longtemps sur le court jeudi. Son adversaire argentin du deuxième tour, Facundo Bagnis (ATP 109), 10e tête de série des qualifications, a jeté l'éponge sur blessure, alors qu'il menait 4-3 dans le premier set. Si De Loore passe l'écueil du troisième tour de qualifications, il atteindrait pour la première fois de sa carrière le tableau final d'un Grand Chelem. A Wimbledon, il n'en était pas passé loin mais avait dû s'avouer vaincu à l'issue d'une bataille en 5 sets au dernier tour de qualifications. (Belga)