Issue des qualifications, Raducanu ne cesse d'impressionner, elle qui n'a toujours pas concédé le moindre set dans son parcours sans faute à Flushing Meadows, où elle fait ses premiers pas. Jusque-là, seules l'Estonienne Kaia Kanepi en 2017 et l'Américaine Barbara Gerken en 1981 avaient atteint ce stade en étant issues des qualifications. Britannique, née au Canada d'une mère chinoise et d'un père roumain, la jeune joueuse n'a jamais laissé d'espoir à Rogers, qui restait pourtant sur un exploit au tour précédent en renversant la N.1 mondiale Ashleigh Barty. Raducanu affrontera au prochain tour la Suissesse Belinda Bencic (WTA 12), demi-finaliste à New York en 2019, qui a éliminé la Polonaise Iga Swiatek (WTA 8). (Belga)

Issue des qualifications, Raducanu ne cesse d'impressionner, elle qui n'a toujours pas concédé le moindre set dans son parcours sans faute à Flushing Meadows, où elle fait ses premiers pas. Jusque-là, seules l'Estonienne Kaia Kanepi en 2017 et l'Américaine Barbara Gerken en 1981 avaient atteint ce stade en étant issues des qualifications. Britannique, née au Canada d'une mère chinoise et d'un père roumain, la jeune joueuse n'a jamais laissé d'espoir à Rogers, qui restait pourtant sur un exploit au tour précédent en renversant la N.1 mondiale Ashleigh Barty. Raducanu affrontera au prochain tour la Suissesse Belinda Bencic (WTA 12), demi-finaliste à New York en 2019, qui a éliminé la Polonaise Iga Swiatek (WTA 8). (Belga)