Minnen, 24 ans, a empoché la première manche grâce à son service. Avec 70 pour cent de premières balles, contre 44% pour la Russe, elle est parvenue à sauver les trois balles de break obtenues par Samsonova (6-4). Malgré un break concédé d'entrée dans la seconde manche, la Belge a profité des nombreuses fautes directes de la Russe, 31 sur l'ensemble du match, pour remonter ce break et valider son ticket après 1h29 de jeu. Au 3e tour, la Belge pourrait défier Bianca Andreescu, 7e mondiale et lauréate à Flushing Meadows en 2019. Pour ça, la Canadienne de 21 ans devra écarter l'Américaine Lauren Davis (WTA 98). C'est le meilleur résultat en Grand Chelem pour Minnen, qui n'avait plus atteint le 2e tour d'un tournoi majeur depuis ses débuts à ce niveau lors de l'Open d'Australie en 2020. Elle restait sur trois éliminations au premier tour cette année. (Belga)

Minnen, 24 ans, a empoché la première manche grâce à son service. Avec 70 pour cent de premières balles, contre 44% pour la Russe, elle est parvenue à sauver les trois balles de break obtenues par Samsonova (6-4). Malgré un break concédé d'entrée dans la seconde manche, la Belge a profité des nombreuses fautes directes de la Russe, 31 sur l'ensemble du match, pour remonter ce break et valider son ticket après 1h29 de jeu. Au 3e tour, la Belge pourrait défier Bianca Andreescu, 7e mondiale et lauréate à Flushing Meadows en 2019. Pour ça, la Canadienne de 21 ans devra écarter l'Américaine Lauren Davis (WTA 98). C'est le meilleur résultat en Grand Chelem pour Minnen, qui n'avait plus atteint le 2e tour d'un tournoi majeur depuis ses débuts à ce niveau lors de l'Open d'Australie en 2020. Elle restait sur trois éliminations au premier tour cette année. (Belga)