"Je n'ai pas affiché le niveau de jeu que j'espérais", a-t-il confié. "Ce n'était pas évident. Je ne l'avais jamais rencontré et je ne savais donc pas comment il jouait. Il touchait bien la balle et ses frappes étaient lourdes. Il a eu plusieurs opportunités dans le premier set, mais je me suis bien battu pour le remporter. C'est toujours important de gagner le premier set dans un match comme ça. Ensuite, j'ai un peu perdu le fil, mais j'ai pu appuyer sur le champignon quand ce fut nécessaire, au début du troisième set pour gagner 6-1, puis pour réaliser deux autres breaks au quatrième. Ce n'était pas un match incroyable, mais j'ai fait ce qu'il fallait. Et c'est le plus important." Vendredi, pour une place en huitième de finale, David Goffin retrouvera le Serbe Filip Krajinovic (ATP 26), 28 ans, qui a battu, 6-4, 6-1 et 6-3 l'Américain Marcos Giron (ATP 96). Il s'agira du quatrième face-à-face entre les deux joueurs, le natif de Sombor ayant remporté les deux derniers, à Montpellier et Indian Wells en 2019. "C'est un joueur hyper talentueux. Il sait tout faire, il joue vite, il contre", a poursuivi David Goffin. "En outre, il est assez malin. Il est en forme à l'heure actuelle. Il a très bien joué la semaine dernière lors du tournoi de Cincinnati, battant Thiem avant d'avoir une balle de match contre Raonic en quart de finale. Et il vient encore de gagner deux matches à New York. Bref, ce ne sera pas facile. Il risque d'y avoir beaucoup d'échanges et je vais devoir sortir un gros match si je veux gagner", a confié le joueur belge. (Belga)

"Je n'ai pas affiché le niveau de jeu que j'espérais", a-t-il confié. "Ce n'était pas évident. Je ne l'avais jamais rencontré et je ne savais donc pas comment il jouait. Il touchait bien la balle et ses frappes étaient lourdes. Il a eu plusieurs opportunités dans le premier set, mais je me suis bien battu pour le remporter. C'est toujours important de gagner le premier set dans un match comme ça. Ensuite, j'ai un peu perdu le fil, mais j'ai pu appuyer sur le champignon quand ce fut nécessaire, au début du troisième set pour gagner 6-1, puis pour réaliser deux autres breaks au quatrième. Ce n'était pas un match incroyable, mais j'ai fait ce qu'il fallait. Et c'est le plus important." Vendredi, pour une place en huitième de finale, David Goffin retrouvera le Serbe Filip Krajinovic (ATP 26), 28 ans, qui a battu, 6-4, 6-1 et 6-3 l'Américain Marcos Giron (ATP 96). Il s'agira du quatrième face-à-face entre les deux joueurs, le natif de Sombor ayant remporté les deux derniers, à Montpellier et Indian Wells en 2019. "C'est un joueur hyper talentueux. Il sait tout faire, il joue vite, il contre", a poursuivi David Goffin. "En outre, il est assez malin. Il est en forme à l'heure actuelle. Il a très bien joué la semaine dernière lors du tournoi de Cincinnati, battant Thiem avant d'avoir une balle de match contre Raonic en quart de finale. Et il vient encore de gagner deux matches à New York. Bref, ce ne sera pas facile. Il risque d'y avoir beaucoup d'échanges et je vais devoir sortir un gros match si je veux gagner", a confié le joueur belge. (Belga)