Vainqueur du Grand Chelem new-yorkais en 2016, Wawrinka réapparaissait pour la première fois au troisième tour d'un tournoi majeur depuis sa double opération au genou gauche en août 2017. Auteur d'une victoire convaincante sur le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 8) au premier tour (6-3, 6-2, 7-5), le Suisse n'a pu rien pu faire contre Raonic, lequel n'a perdu qu'un set depuis le début du tournoi. Raonic l'a emporté 7-6 (8/6), 6-4, 6-3 en 2 heures et 9 minutes. Raonic, qui n'a jamais dépassé les huitièmes à l'US Open, affrontera au prochain tour l'Américain John Isner (ATP 11), tombeur du Serbe Dusan Lajovic (ATP 62) en quatre sets 7-6 (10/8), 6-7 (6/8), 6-3, 7-5. Contre Verdasco, del Potro a dominé le premier set (6-3). Dans le deuxième, l'Argentin a été contraint de disputer le tie break. Déconcentré après avoir pris pour une annonce d'un juge de ligne un cri d'un spectateur en bord de court alors qu'il avait initialement fait le break en ouverture de deuxième manche (2-0), Del Potro s'est toutefois suffisamment contenu pour sortir vainqueur du jeu décisif, à sa troisième occasion (8/6). Il a ensuite plus tranquillement bouclé la partie (6-3) en un peu moins de trois heures. Vainqueur en 2009 à New York, l'Argentin de 29 ans, qui n'a toujours pas concédé le moindre set, affrontera le Croate Borna Coric (ATP 20) pour une place en quarts de finale. Coric s'est lui défait du Russe Daniil Medvedev (ATP 36) en trois sets (6-3, 7-5, 6-2). Finaliste en 2017, Kevin Anderson (ATP 5) a fait parler son expérience pour se défaire du Canadien Denis Shapovalov (ATP 28), qui a sauvé quatre balles de match avant de s'incliner en cinq sets (4-6, 6-3, 6-4, 4-6, 6-4) et 3h43 de jeu. Le Sud-Africain, 32 ans, sera opposé à l'Autrichien Dominic Thiem, 9e mondial, pour une place en quarts. A noter que pour la première fois, le toit flambant neuf du court Louis-Armstrong a été fermé lors du 2e set, alors que le match était interrompu par la pluie. (Belga)

Vainqueur du Grand Chelem new-yorkais en 2016, Wawrinka réapparaissait pour la première fois au troisième tour d'un tournoi majeur depuis sa double opération au genou gauche en août 2017. Auteur d'une victoire convaincante sur le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 8) au premier tour (6-3, 6-2, 7-5), le Suisse n'a pu rien pu faire contre Raonic, lequel n'a perdu qu'un set depuis le début du tournoi. Raonic l'a emporté 7-6 (8/6), 6-4, 6-3 en 2 heures et 9 minutes. Raonic, qui n'a jamais dépassé les huitièmes à l'US Open, affrontera au prochain tour l'Américain John Isner (ATP 11), tombeur du Serbe Dusan Lajovic (ATP 62) en quatre sets 7-6 (10/8), 6-7 (6/8), 6-3, 7-5. Contre Verdasco, del Potro a dominé le premier set (6-3). Dans le deuxième, l'Argentin a été contraint de disputer le tie break. Déconcentré après avoir pris pour une annonce d'un juge de ligne un cri d'un spectateur en bord de court alors qu'il avait initialement fait le break en ouverture de deuxième manche (2-0), Del Potro s'est toutefois suffisamment contenu pour sortir vainqueur du jeu décisif, à sa troisième occasion (8/6). Il a ensuite plus tranquillement bouclé la partie (6-3) en un peu moins de trois heures. Vainqueur en 2009 à New York, l'Argentin de 29 ans, qui n'a toujours pas concédé le moindre set, affrontera le Croate Borna Coric (ATP 20) pour une place en quarts de finale. Coric s'est lui défait du Russe Daniil Medvedev (ATP 36) en trois sets (6-3, 7-5, 6-2). Finaliste en 2017, Kevin Anderson (ATP 5) a fait parler son expérience pour se défaire du Canadien Denis Shapovalov (ATP 28), qui a sauvé quatre balles de match avant de s'incliner en cinq sets (4-6, 6-3, 6-4, 4-6, 6-4) et 3h43 de jeu. Le Sud-Africain, 32 ans, sera opposé à l'Autrichien Dominic Thiem, 9e mondial, pour une place en quarts. A noter que pour la première fois, le toit flambant neuf du court Louis-Armstrong a été fermé lors du 2e set, alors que le match était interrompu par la pluie. (Belga)