"Si on m'avait dit il y a trois semaines que je serais en finale, je n'y aurais pas cru", a confié Emma Raducanu après avoir conclu la rencontre en deux sets. C'est la première fois dans l'US Open qu'une joueuse issue des qualifications parvient à atteindre la finale du tournoi. La Britannique, 150e joueuse mondiale, défiera samedi l'autre révélation du tournoi, la Canadienne Leylah Fernandez, 19 ans, qui est venue à bout de la Biélorusse Aryna Sabalenka (7-6, 4-6, 6-4). (Belga)

"Si on m'avait dit il y a trois semaines que je serais en finale, je n'y aurais pas cru", a confié Emma Raducanu après avoir conclu la rencontre en deux sets. C'est la première fois dans l'US Open qu'une joueuse issue des qualifications parvient à atteindre la finale du tournoi. La Britannique, 150e joueuse mondiale, défiera samedi l'autre révélation du tournoi, la Canadienne Leylah Fernandez, 19 ans, qui est venue à bout de la Biélorusse Aryna Sabalenka (7-6, 4-6, 6-4). (Belga)