"C'est toujours sympa de franchir le premier tour en deux sets", a-t-elle expliqué. "Ce n'était pas mon meilleur match, mais j'ai fait ce qu'il fallait pour l'emporter. J'avais les jambes un peu lourdes, mais j'étais prête et je suis restée bien concentrée. J'aurais pu être plus agressive, car quand j'étais dans le terrain, j'avais vraiment l'ascendant. Mais j'ai bien servi aux moments importants pour écarter les balles de break. Bref, j'ai livré un match solide et c'était nécessaire, car c'est une fille qui joue avec beaucoup de relâchement, varie bien et n'a pas peur de à venir au filet." L'an dernier, Elise Mertens avait connu une quinzaine faste à l'US Open avec une accession en quart de finale en simple suivie d'un triomphe en double. Et la n°1 belge a un beau coup à jouer cette année en l'absence de six des dix premières joueuses mondiales. Jeudi, au deuxième tour, elle rencontrera l'Espagnole Sara Sorribes Tormo (WTA 82), 23 ans. "C'est une joueuse qui reste un peu plus loin derrière sa ligne de fond, qui aime se donner du temps et ramène beaucoup de balles. Oui, une Espagnole typique", a-t-elle poursuivi. "Rentrer dans le terrain sera donc un must contre elle, mais Robbe (ndlr: Ceyssens, son coach et compagnon) est allé voir le match et il me fera son rapport", ajouta la n°1 belge qui allait suivre dans la soirée la retour de son idole Kim Clijsters. "Je suis vraiment curieuse de voir comment elle va se comporter. Elle n'a pas été gâtée par le tirage au sort, car Alexandrova est une joueuse qui frappe fort dans la balle, mais j'espère que cela va bien se passer." (Belga)

"C'est toujours sympa de franchir le premier tour en deux sets", a-t-elle expliqué. "Ce n'était pas mon meilleur match, mais j'ai fait ce qu'il fallait pour l'emporter. J'avais les jambes un peu lourdes, mais j'étais prête et je suis restée bien concentrée. J'aurais pu être plus agressive, car quand j'étais dans le terrain, j'avais vraiment l'ascendant. Mais j'ai bien servi aux moments importants pour écarter les balles de break. Bref, j'ai livré un match solide et c'était nécessaire, car c'est une fille qui joue avec beaucoup de relâchement, varie bien et n'a pas peur de à venir au filet." L'an dernier, Elise Mertens avait connu une quinzaine faste à l'US Open avec une accession en quart de finale en simple suivie d'un triomphe en double. Et la n°1 belge a un beau coup à jouer cette année en l'absence de six des dix premières joueuses mondiales. Jeudi, au deuxième tour, elle rencontrera l'Espagnole Sara Sorribes Tormo (WTA 82), 23 ans. "C'est une joueuse qui reste un peu plus loin derrière sa ligne de fond, qui aime se donner du temps et ramène beaucoup de balles. Oui, une Espagnole typique", a-t-elle poursuivi. "Rentrer dans le terrain sera donc un must contre elle, mais Robbe (ndlr: Ceyssens, son coach et compagnon) est allé voir le match et il me fera son rapport", ajouta la n°1 belge qui allait suivre dans la soirée la retour de son idole Kim Clijsters. "Je suis vraiment curieuse de voir comment elle va se comporter. Elle n'a pas été gâtée par le tirage au sort, car Alexandrova est une joueuse qui frappe fort dans la balle, mais j'espère que cela va bien se passer." (Belga)