"Les sensations ne sont pas trop mauvaises", a-t-il confié dimanche à Belga depuis Flushing Meadows. "J'ai connu des problèmes à la cheville et au genou ces derniers temps et j'arrive donc ici sans le moindre repère. Maintenant, il s'agit d'un tournoi du Grand Chelem et je vais donc faire le maximum. J'aurais bien aimé jouer à Winston-Salem, mais ce n'était pas possible suite à des douleurs au genou qui sont apparues, peut-être dues à de la compensation suite à ma blessure à la cheville. J'essaie de tout mettre en ?uvre avec mon kiné afin d'être prêt pour mon premier tour mardi. C'est donc un peu difficile à l'heure actuelle physiquement, mais je vais m'accrocher et essayer de signer le meilleur résultat possible". Il s'agira de la deuxième confrontation sur le circuit entre David Goffin et Mackenzie McDonald (ATP 60), 26 ans, qui a atteint les huitièmes de finale à l'Open d'Australie en février et la finale à Washington début août. Le N.1 belge a remporté la première, mais elle remonte à l'été? 2013 à Cincinnati. "Ce ne sera pas un match facile, car il risque d'y avoir beaucoup d'échanges", a-t-il poursuivi. "Il faudra dès lors voir comment mon genou réagira, surtout si cela dure quatre ou cinq sets. McDonald est un joueur solide, qui reste sur une finale à Washington, mais il y aura des bonnes frappes et j'espère faire un bon match. Donc, voilà, je ferai tout ce que je peux et je donnerai tout ce que j'ai mardi", a conclu David Goffin. (Belga)

"Les sensations ne sont pas trop mauvaises", a-t-il confié dimanche à Belga depuis Flushing Meadows. "J'ai connu des problèmes à la cheville et au genou ces derniers temps et j'arrive donc ici sans le moindre repère. Maintenant, il s'agit d'un tournoi du Grand Chelem et je vais donc faire le maximum. J'aurais bien aimé jouer à Winston-Salem, mais ce n'était pas possible suite à des douleurs au genou qui sont apparues, peut-être dues à de la compensation suite à ma blessure à la cheville. J'essaie de tout mettre en ?uvre avec mon kiné afin d'être prêt pour mon premier tour mardi. C'est donc un peu difficile à l'heure actuelle physiquement, mais je vais m'accrocher et essayer de signer le meilleur résultat possible". Il s'agira de la deuxième confrontation sur le circuit entre David Goffin et Mackenzie McDonald (ATP 60), 26 ans, qui a atteint les huitièmes de finale à l'Open d'Australie en février et la finale à Washington début août. Le N.1 belge a remporté la première, mais elle remonte à l'été? 2013 à Cincinnati. "Ce ne sera pas un match facile, car il risque d'y avoir beaucoup d'échanges", a-t-il poursuivi. "Il faudra dès lors voir comment mon genou réagira, surtout si cela dure quatre ou cinq sets. McDonald est un joueur solide, qui reste sur une finale à Washington, mais il y aura des bonnes frappes et j'espère faire un bon match. Donc, voilà, je ferai tout ce que je peux et je donnerai tout ce que j'ai mardi", a conclu David Goffin. (Belga)