"Comme dans les derniers tournois, physiquement, ça ne va pas trop, je me bats avec les conditions et l'état physique que j'ai pour le moment. Dommage parce que le tennis est là", a expliqué le 14e mondial qui avait éliminé au tour précédent le Français Gaël Monfils, contraint à l'abandon. Victime d'une sévère entorse à la cheville droite à Roland-Garros, Goffin souffre du genou gauche depuis plusieurs semaines. "Depuis Roland-Garros, je n'ai jamais joué en étant à 100% physiquement", a-t-il reconnu. Il espère toutefois tenir sa place pour la demi-finale de la Coupe Davis qui opposera la Belgique à l'Australie du 15 au 17 septembre. "Je vais faire le maximum pour être présent et être à 110% mais je suivrai l'avis de mon médecin", a-t-il prévenu. (Belga)

"Comme dans les derniers tournois, physiquement, ça ne va pas trop, je me bats avec les conditions et l'état physique que j'ai pour le moment. Dommage parce que le tennis est là", a expliqué le 14e mondial qui avait éliminé au tour précédent le Français Gaël Monfils, contraint à l'abandon. Victime d'une sévère entorse à la cheville droite à Roland-Garros, Goffin souffre du genou gauche depuis plusieurs semaines. "Depuis Roland-Garros, je n'ai jamais joué en étant à 100% physiquement", a-t-il reconnu. Il espère toutefois tenir sa place pour la demi-finale de la Coupe Davis qui opposera la Belgique à l'Australie du 15 au 17 septembre. "Je vais faire le maximum pour être présent et être à 110% mais je suivrai l'avis de mon médecin", a-t-il prévenu. (Belga)