"C'était réellement un match difficile", a-t-elle confié en conférence de presse après sa victoire. "Elle a déjà livré une bonne saison. Elle progresse et elle arrive. Je ne m'attendais pas vraiment à si bien jouer dans le premier set. J'étais vraiment très agressive. Je ne lui laissais pas l'occasion de s'installer dans l'échange, car cela ne lui déplaît pas de faire gauche-droite. J'ai donc essayé de finir le point plus rapidement qu'à San Jose". Elise Mertens n'a pas eu un parcours des plus difficiles sur le ciment de Flushing Meadows depuis l'entame du tournoi. Il n'empêche, en quatre matches disputés jusqu'ici, la n°1 belge n'a cédé que 16 jeux au total à ses adversaires. Preuve qu'elle est en forme. "Je ne pourrais pas dire ce qui a si bien fonctionné pour moi jusqu'à présent", a-t-elle poursuivi. "J'essaie simplement d'être très concentrée à chaque fois que je monte sur le court. Et je ne regarde pas plus loin que le point suivant. J'essaie d'être agressive, de m'améliorer constamment. Je pense que c'est cela la clé. J'étais déjà tout près de figurer en quart de finale à Wimbledon. Ici, j'y suis désormais. Et je suis très heureuse. Mais j'espère aller plus loin". Elise Mertens sera opposée mercredi à la gagnante du dernier match de la soirée entre l'Américaine Taylor Townsend (WTA 116) et la Canadienne Bianca Andreescu (WTA 15). (Belga)