Urbain Braems, l'entraîneur qui a mené le RSC Anderlecht au titre national en 1974, avec notamment Paul Van Himst et Robby Rensenbrink, est décédé ce jeudi 9 septembre à l'âge de 87 ans, a annoncé sa famille.

Le natif de Zottegem a connu une carrière d'entraîneur longue et remplie de succès après avoir dû arrêter son parcours de joueur en raison d'une grave blessure au genou à l'âge de 29 ans.

Après ses débuts en tant que T1 à Zottegem, il rejoint le Cercle de Bruges (1967-1972), qu'il parvient à faire grimper de la D3 à la D1 en quatre ans. Après un passage d'une année à l'Antwerp (1972-1973), il regagne le Sporting d'Anderlecht. Avec les Bruxellois, Braems a remporté un titre (1974) et une Coupe (1975) avant d'y revenir lors de l'exercice 1979-1980. Il quitte le RSCA pour Beveren, où il a séjourné trois ans à deux reprises (1975-1978 puis 1981-1984).

Il a réalisé des miracles au Freethiel en remportant deux Coupes (1978, 1983) et un titre (1984), notamment grâce à son gardien Jean-Marie Pfaff. Braems a aussi entraîné Lokeren (1978-1979), le Standard (1988-1989), les Grecs de Panionios (1985-1988) et a terminé son parcours à Trabzonspor (1989-1990 puis 1991-1992).

Vainqueur de la Coupe de Turquie en 1992, Braems a été fait citoyen d'honneur de la ville de Trabzon.

Urbain Braems, l'entraîneur qui a mené le RSC Anderlecht au titre national en 1974, avec notamment Paul Van Himst et Robby Rensenbrink, est décédé ce jeudi 9 septembre à l'âge de 87 ans, a annoncé sa famille. Le natif de Zottegem a connu une carrière d'entraîneur longue et remplie de succès après avoir dû arrêter son parcours de joueur en raison d'une grave blessure au genou à l'âge de 29 ans. Après ses débuts en tant que T1 à Zottegem, il rejoint le Cercle de Bruges (1967-1972), qu'il parvient à faire grimper de la D3 à la D1 en quatre ans. Après un passage d'une année à l'Antwerp (1972-1973), il regagne le Sporting d'Anderlecht. Avec les Bruxellois, Braems a remporté un titre (1974) et une Coupe (1975) avant d'y revenir lors de l'exercice 1979-1980. Il quitte le RSCA pour Beveren, où il a séjourné trois ans à deux reprises (1975-1978 puis 1981-1984). Il a réalisé des miracles au Freethiel en remportant deux Coupes (1978, 1983) et un titre (1984), notamment grâce à son gardien Jean-Marie Pfaff. Braems a aussi entraîné Lokeren (1978-1979), le Standard (1988-1989), les Grecs de Panionios (1985-1988) et a terminé son parcours à Trabzonspor (1989-1990 puis 1991-1992). Vainqueur de la Coupe de Turquie en 1992, Braems a été fait citoyen d'honneur de la ville de Trabzon.