Prévue au mois d'août, la reprise du championnat de Belgique se fera plus que probablement à huis-clos, au moins pour ses quatre premières journées. Un choix dicté par les impératifs économiques d'un football qui ne peut plus se passer de revenus, mais qui sera probablement saupoudré d'un goût amer pour les supporters qui ont l'habitude de se rendre au stade pour soutenir leurs couleurs.

C'est notamment ce public que vise Square for You, une entreprise belge qui a développé le Face Shield FS2. Derrière ce nom aux allures de jeu vidéo se cache une visière entièrement transparente, de préférence placée sur un visage déjà masqué, et qui empêche la propagation des fameuses gouttelettes à l'origine de l'expansion de la pandémie de Covid-19.

"Grâce à notre visière combinée à un masque, les supporters pourraient même se tenir l'un à côté de l'autre dans une tribune sans aucun risque de contamination par les gouttelettes. Les stades pourraient être remplis", affirme Lionel Fuchs, l'un des instigateurs du projet. Déjà en contact avec l'armée belge ou l'Horeca, les créateurs du Face Shield FS2 se rendent compte que leur produit pourrait avoir un impact sur la reprise du sport en Belgique. C'est pourquoi ils l'ont notamment proposé à la Fédération nationale de Hockey, ainsi qu'à certaines personnalités importantes du football belge.

La visière, fabriquée avec des matériaux belges, serait-elle une piste à suivre pour permettre aux stades de se remplir à nouveau le plus tôt possible?

Prévue au mois d'août, la reprise du championnat de Belgique se fera plus que probablement à huis-clos, au moins pour ses quatre premières journées. Un choix dicté par les impératifs économiques d'un football qui ne peut plus se passer de revenus, mais qui sera probablement saupoudré d'un goût amer pour les supporters qui ont l'habitude de se rendre au stade pour soutenir leurs couleurs. C'est notamment ce public que vise Square for You, une entreprise belge qui a développé le Face Shield FS2. Derrière ce nom aux allures de jeu vidéo se cache une visière entièrement transparente, de préférence placée sur un visage déjà masqué, et qui empêche la propagation des fameuses gouttelettes à l'origine de l'expansion de la pandémie de Covid-19."Grâce à notre visière combinée à un masque, les supporters pourraient même se tenir l'un à côté de l'autre dans une tribune sans aucun risque de contamination par les gouttelettes. Les stades pourraient être remplis", affirme Lionel Fuchs, l'un des instigateurs du projet. Déjà en contact avec l'armée belge ou l'Horeca, les créateurs du Face Shield FS2 se rendent compte que leur produit pourrait avoir un impact sur la reprise du sport en Belgique. C'est pourquoi ils l'ont notamment proposé à la Fédération nationale de Hockey, ainsi qu'à certaines personnalités importantes du football belge.La visière, fabriquée avec des matériaux belges, serait-elle une piste à suivre pour permettre aux stades de se remplir à nouveau le plus tôt possible?