"C'est ma plus belle saison personnelle, j'ai la chance de participer à ce titre, de marquer l'histoire du club. On ne pourra jamais m'oublier", a ajouté Dewaest au micro de Proximus juste après la rencontre. "Je suis champion de Belgique mais je ne peux pas dire que c'était un rêve d'enfant car je n'ai jamais été un des joueurs les plus forts en catégories d'âges. Je rêvais seulement d'être professionnel et aujourd'hui, je le suis depuis sept ans. Je m'étonne parfois", a rigolé l'ancien défenseur de Charleroi, qui a déjà prévu de se faire un tatouage en souvenir de ce titre.

"Même si ce sera la fête ce soir, nous avons envie de gagner dimanche devant notre public", a prévenu le joueur, qui défiera le Standard dans l'ultime match de la saison. Dewaest est aussi revenu sur les critiques émises après son arrivée à Genk en 2015.

"Certains ont rigolé de mon transfert à l'époque car Genk était encore en construction. Mais je prouve aujourd'hui que c'était le bon choix." Genk a remporté le 4e sacre de son histoire grâce à son partage à Anderlecht (1-1) et à la défaite simultanée du Club de Bruges au Standard (2-0) .