"C'est très beau de finir dans le Top 5. C'est juste un peu dommage d'avoir manqué une petite occasion à la fin de mettre davantage de pression sur les leaders. Faire deux ou trois de mieux aurait été joli", a commenté Pieters qui a réussi le par sur ses deux derniers trous et conclu sa journée en 68. Il a terminé à 4 coups du vainqueur l'Espagnol Sergio Garcia, vainqueur en barrage de l'Anglais Justin Rose. Sans un décevant 3e tour (75, 3 au-dessus du par) samedi, Pieters aurait pu faire encore mieux à l'occasion de son seulement 3e Major. Il avait terminé 30e du British et manqué le cut au PGA Championship l'an dernier. "Je suis content de la manière avec laquelle je me suis de nouveau battu après ma prestation de hier (samedi, ndlr). Ce fut un mauvais tour avec des swings très faibles. Aujourd'hui (dimanche, ndlr), ce fut bien meilleur, même si ma conclusion fut un peu décevante", a analysé l'Anversois qui avait déjà fait sensation l'an dernier lors de la Ryder Cup qu'il découvrait. Thomas Pieters a fait beaucoup mieux à Augusta que les deux autres Belges qui ont joué en Géorgie: Flory Van Donck, 32e en 1958, et Nicolas Colsaerts, qui n'a pas franchi le cut en 2013. Au nouveau classement mondial, Thomas Pieters progresse de 9 places et occupe la 26e position, son meilleur classement et le meilleur de l'histoire pour un joueur belge. Absent à Augusta en raison d'une blessure provoquée par une chute dans un escalier, l'Américain Dustin Johnson a conservé la 1e place. Sergio Garcia est passé de la 11e à la 4e position. (Belga)

"C'est très beau de finir dans le Top 5. C'est juste un peu dommage d'avoir manqué une petite occasion à la fin de mettre davantage de pression sur les leaders. Faire deux ou trois de mieux aurait été joli", a commenté Pieters qui a réussi le par sur ses deux derniers trous et conclu sa journée en 68. Il a terminé à 4 coups du vainqueur l'Espagnol Sergio Garcia, vainqueur en barrage de l'Anglais Justin Rose. Sans un décevant 3e tour (75, 3 au-dessus du par) samedi, Pieters aurait pu faire encore mieux à l'occasion de son seulement 3e Major. Il avait terminé 30e du British et manqué le cut au PGA Championship l'an dernier. "Je suis content de la manière avec laquelle je me suis de nouveau battu après ma prestation de hier (samedi, ndlr). Ce fut un mauvais tour avec des swings très faibles. Aujourd'hui (dimanche, ndlr), ce fut bien meilleur, même si ma conclusion fut un peu décevante", a analysé l'Anversois qui avait déjà fait sensation l'an dernier lors de la Ryder Cup qu'il découvrait. Thomas Pieters a fait beaucoup mieux à Augusta que les deux autres Belges qui ont joué en Géorgie: Flory Van Donck, 32e en 1958, et Nicolas Colsaerts, qui n'a pas franchi le cut en 2013. Au nouveau classement mondial, Thomas Pieters progresse de 9 places et occupe la 26e position, son meilleur classement et le meilleur de l'histoire pour un joueur belge. Absent à Augusta en raison d'une blessure provoquée par une chute dans un escalier, l'Américain Dustin Johnson a conservé la 1e place. Sergio Garcia est passé de la 11e à la 4e position. (Belga)