"Si cela s'est vraiment produit, punissez les responsables et non les clubs, leurs supporters, joueurs et entraîneurs", a déclaré le fan malinois Remko Horemans, à la base de la pétition lancée sur la plate-forme Avaaz et réclamant aussi la démission du président de l'Union belge Gérard Linard et de Kris Wagner, procureur du parquet fédéral.

Le FC Malines, Waasland-Beveren et treize autres accusés ont été cités à comparaître devant la commission des litiges d'appel de l'URBSFA dans un scandale de match truqué qui a pu se produire à la fin de la saison dernière. Cette semaine s'annonce décisive dans le dossier. En effet, samedi débuteront les auditions sauf si la justice civile venait à s'en mêler.

En effet, le 'Malinwa' se présentera jeudi devant le tribunal civil, dans le cadre d'une procédure en référé, estimant que ses droits ont été bafoués. D'une part, il estime qu'il n'a pas eu assez de temps pour préparer le procès disciplinaire. Pour rappel, six auditions doivent avoir lieu entre le 18 et le 28 mai et une décision doit être prise avant le 30 juin. D'autre part, le FC Malines a demandé l'accès au dossier pénal complet du parquet fédéral (justice, ndlr), car le club est d'avis qu'il contient également des éléments qui l'exonèrent.

A noter que l'enquête du parquet fédéral est toujours en cours.