En début de semaine, 14 lieux dans 6 pays ont été fouillés, a indiqué Eurojust. "Les autorités judiciaires et répressives de France, de Belgique, d'Espagne, de Croatie, d'Italie, de Pologne et de Slovénie ont mené une action coordonnée contre l'utilisation de substances illégales dans les courses cyclistes." À la demande des autorités françaises, la police danoise a perquisitionné jeudi matin l'hôtel Bahrain-Victorious à Copenhague. Le dossier a été ouvert auprès d'Eurojust le 11 mai 2022 à la demande des autorités françaises, après que le procureur de la République de Marseille ait ouvert une enquête sur des "soupçons de délits de dopage impliquant une équipe cycliste internationale appartenant à une société italienne". Jeudi, le parquet de Marseille avait déjà annoncé que des perquisitions avaient été effectuées cette semaine chez des membres de Bahrain-Victorious, dont le directeur d'équipe, trois coureurs et des médecins. Le siège de la société italienne WINNING SRL, propriétaire de l'équipe, a également été perquisitionné. En Italie, du matériel électronique (ordinateurs portables, smartphones, disques durs, clés USB), des substances et des compléments pharmaceutiques ont été saisis en début de semaine. Des appareils électroniques, des substances pharmaceutiques ou des capsules ont également été saisis en Pologne; en Slovénie et en Espagne. En outre, trois personnes ont été interrogées, selon Eurojust. L'année dernière, l'équipe a également reçu la visite de la police française pendant le Tour. Outre Dylan Teuns, Damiano Caruso, Kamil Gradek, Jack Haig, Matej Mohoric, Jan Tratnik, Luis Leon Sanchez et Fred Wright font partie de la sélection du Tour de Bahrain-Victorious. (Belga)

En début de semaine, 14 lieux dans 6 pays ont été fouillés, a indiqué Eurojust. "Les autorités judiciaires et répressives de France, de Belgique, d'Espagne, de Croatie, d'Italie, de Pologne et de Slovénie ont mené une action coordonnée contre l'utilisation de substances illégales dans les courses cyclistes." À la demande des autorités françaises, la police danoise a perquisitionné jeudi matin l'hôtel Bahrain-Victorious à Copenhague. Le dossier a été ouvert auprès d'Eurojust le 11 mai 2022 à la demande des autorités françaises, après que le procureur de la République de Marseille ait ouvert une enquête sur des "soupçons de délits de dopage impliquant une équipe cycliste internationale appartenant à une société italienne". Jeudi, le parquet de Marseille avait déjà annoncé que des perquisitions avaient été effectuées cette semaine chez des membres de Bahrain-Victorious, dont le directeur d'équipe, trois coureurs et des médecins. Le siège de la société italienne WINNING SRL, propriétaire de l'équipe, a également été perquisitionné. En Italie, du matériel électronique (ordinateurs portables, smartphones, disques durs, clés USB), des substances et des compléments pharmaceutiques ont été saisis en début de semaine. Des appareils électroniques, des substances pharmaceutiques ou des capsules ont également été saisis en Pologne; en Slovénie et en Espagne. En outre, trois personnes ont été interrogées, selon Eurojust. L'année dernière, l'équipe a également reçu la visite de la police française pendant le Tour. Outre Dylan Teuns, Damiano Caruso, Kamil Gradek, Jack Haig, Matej Mohoric, Jan Tratnik, Luis Leon Sanchez et Fred Wright font partie de la sélection du Tour de Bahrain-Victorious. (Belga)