Il faudrait deux victoires au jeune pilote limbourgeois de 20 ans et deux (très) grosses déconvenues de Tom Vialle mercredi et dimanche pour empêcher le Français, qui vient d'avoir 20 ans, de décrocher son premier titre mondial, sachant qu'une victoire vaut 50 points. C'est sa deuxième saison en MX2. Il a terminé 4e l'an dernier. Jago Geerts, vainqueur dimanche en Italie aussi de son 5e Grand Prix de la saison et le 12e de sa carrière, voudra au moins jouer la gagne. C'est le seul point sur lequel il a encore le contrôle. La première manche est prévue à 11h00, la seconde à 14h00. En MXGP, Tim Gajser (Honda) est exactement dans le même cas de figure que Tom Vialle. Le Slovène, 24 ans, dispose de 73 points de bonus sur l'Italien Antonio Cairoli (KTM) et est aussi à un fifrelin de conserver son titre mondial, qui serait son 3e en MXGP (après 2016 et 2019 donc) et le 4e de sa carrière avec sa première couronne en MX2 (2015). Les deux manches sont programmées à 12h00 et 15h00. Le dernier Grand Prix de la saison est prévu ensuite dimanche, toujours à l'ombre des Dolomites, sur cette piste étroite et dure de Pietramurata où par ailleurs, Clément Desalle (Kawasaki), 7e pour l'heure au championnat du monde MXGP, disputera à 31 ans la dernière course de sa carrière. (Belga)

Il faudrait deux victoires au jeune pilote limbourgeois de 20 ans et deux (très) grosses déconvenues de Tom Vialle mercredi et dimanche pour empêcher le Français, qui vient d'avoir 20 ans, de décrocher son premier titre mondial, sachant qu'une victoire vaut 50 points. C'est sa deuxième saison en MX2. Il a terminé 4e l'an dernier. Jago Geerts, vainqueur dimanche en Italie aussi de son 5e Grand Prix de la saison et le 12e de sa carrière, voudra au moins jouer la gagne. C'est le seul point sur lequel il a encore le contrôle. La première manche est prévue à 11h00, la seconde à 14h00. En MXGP, Tim Gajser (Honda) est exactement dans le même cas de figure que Tom Vialle. Le Slovène, 24 ans, dispose de 73 points de bonus sur l'Italien Antonio Cairoli (KTM) et est aussi à un fifrelin de conserver son titre mondial, qui serait son 3e en MXGP (après 2016 et 2019 donc) et le 4e de sa carrière avec sa première couronne en MX2 (2015). Les deux manches sont programmées à 12h00 et 15h00. Le dernier Grand Prix de la saison est prévu ensuite dimanche, toujours à l'ombre des Dolomites, sur cette piste étroite et dure de Pietramurata où par ailleurs, Clément Desalle (Kawasaki), 7e pour l'heure au championnat du monde MXGP, disputera à 31 ans la dernière course de sa carrière. (Belga)