"Ça n'aurait pas pu mieux se passer pour moi", a raconté Vromant. "J'ai pu rouler au tempo convenu et seulement à la fin je ne pouvais plus accélérer. Je voulais rouler au moins 45 kilomètres, donc ce résultat est excellent. Mais c'était vraiment une heure de souffrance, encore pire que ce que ce que j'avais pu imaginer." "Je m'attendais à rouler pendant les 20 premières minutes avec un peu de réserve pour la suite pour me donner à fond sur la deuxième partie, mais après 15 minutes, j'étais déjà à ma limite, mais j'ai réussi à maintenir le rythme et mon temps par tour", a-t-il détaillé dans un communiqué de l'Union cycliste internationale. Vromant se dit "super content" de la distance parcourue et de son temps par tour "qui était très régulier." "Le soutien de toute l'équipe a été excellent aujourd'hui, nous étions très bien préparés", a-t-il ajouté. "La Suisse n'est pas si loin de la Belgique, ma famille et mes amis sont venus me soutenir pendant la course, j'entendais parfois la voix de mes enfants et de mon frère, ce qui m'a beaucoup aidé." Le cycliste espère que ce record tiendra le plus longtemps possible et se penche déjà sur son prochain objectif, la défense de son titre de champion de Belgique du contre-la-montre dimanche. (Belga)

"Ça n'aurait pas pu mieux se passer pour moi", a raconté Vromant. "J'ai pu rouler au tempo convenu et seulement à la fin je ne pouvais plus accélérer. Je voulais rouler au moins 45 kilomètres, donc ce résultat est excellent. Mais c'était vraiment une heure de souffrance, encore pire que ce que ce que j'avais pu imaginer." "Je m'attendais à rouler pendant les 20 premières minutes avec un peu de réserve pour la suite pour me donner à fond sur la deuxième partie, mais après 15 minutes, j'étais déjà à ma limite, mais j'ai réussi à maintenir le rythme et mon temps par tour", a-t-il détaillé dans un communiqué de l'Union cycliste internationale. Vromant se dit "super content" de la distance parcourue et de son temps par tour "qui était très régulier." "Le soutien de toute l'équipe a été excellent aujourd'hui, nous étions très bien préparés", a-t-il ajouté. "La Suisse n'est pas si loin de la Belgique, ma famille et mes amis sont venus me soutenir pendant la course, j'entendais parfois la voix de mes enfants et de mon frère, ce qui m'a beaucoup aidé." Le cycliste espère que ce record tiendra le plus longtemps possible et se penche déjà sur son prochain objectif, la défense de son titre de champion de Belgique du contre-la-montre dimanche. (Belga)