Le Comité Olympique Australien a annoncé vendredi son retrait des Opals, regrettant son forfait mais comprenant sa position. "Tous ceux qui me connaissent savent que l'un de mes plus grands rêves est de remporter une médaille d'or olympique avec les Opals", a écrit de son côté Liz Cambage dans un communiqué. "Chaque athlète participant aux Jeux Olympiques devrait être à son apogée mentale et physique, et pour le moment, je suis loin de l'endroit où je veux et dois être. Ce n'est un secret pour personne que par le passé, j'ai connu des problèmes de santé mentale et là, j'étais vraiment inquiet à l'idée de me diriger dans une "bulle" sans aucune famille, ni amis, ni supporters. C'est franchement terrifiant pour moi. Le mois dernier, j'ai eu des crises de panique, je ne dors pas et je ne mange pas et recourir à des médicaments pour contrôler mon anxiété n'est pas l'endroit où je veux être en ce moment. Surtout si je dois monter sur la plus grande scène sportive au monde. Cela me brise le c?ur d'annoncer que je me retire des Jeux olympiques, mais je pense que c'est mieux pour les Opals et moi-même", a expliqué encore l'Australienne dont la nervosité s'est ressentie lors d'un match de préparation face au Nigéria. Dans un scrimmage à huis-clos, Liz Cambage a été mêlée à une altercation durant la rencontre. Liz Cambage, 29 ans, 2m03 affiche une moyenne de 14.6 points et 8.9 rebonds par match avec Las Vegas Aces cette saison en WNBA. Lors de la Coupe du monde 2018 à Tenerife, où la Belgique avait pris la 4e place, l'intérieure australienne, finaliste face aux USA, avait cumulé 23,8 points et 10,5 rebonds pour 28,5 d'évaluation. L'Australie figure dans le groupe de la Belgique à Tokyo avec Porto-Rico et la Chine. (Belga)

Le Comité Olympique Australien a annoncé vendredi son retrait des Opals, regrettant son forfait mais comprenant sa position. "Tous ceux qui me connaissent savent que l'un de mes plus grands rêves est de remporter une médaille d'or olympique avec les Opals", a écrit de son côté Liz Cambage dans un communiqué. "Chaque athlète participant aux Jeux Olympiques devrait être à son apogée mentale et physique, et pour le moment, je suis loin de l'endroit où je veux et dois être. Ce n'est un secret pour personne que par le passé, j'ai connu des problèmes de santé mentale et là, j'étais vraiment inquiet à l'idée de me diriger dans une "bulle" sans aucune famille, ni amis, ni supporters. C'est franchement terrifiant pour moi. Le mois dernier, j'ai eu des crises de panique, je ne dors pas et je ne mange pas et recourir à des médicaments pour contrôler mon anxiété n'est pas l'endroit où je veux être en ce moment. Surtout si je dois monter sur la plus grande scène sportive au monde. Cela me brise le c?ur d'annoncer que je me retire des Jeux olympiques, mais je pense que c'est mieux pour les Opals et moi-même", a expliqué encore l'Australienne dont la nervosité s'est ressentie lors d'un match de préparation face au Nigéria. Dans un scrimmage à huis-clos, Liz Cambage a été mêlée à une altercation durant la rencontre. Liz Cambage, 29 ans, 2m03 affiche une moyenne de 14.6 points et 8.9 rebonds par match avec Las Vegas Aces cette saison en WNBA. Lors de la Coupe du monde 2018 à Tenerife, où la Belgique avait pris la 4e place, l'intérieure australienne, finaliste face aux USA, avait cumulé 23,8 points et 10,5 rebonds pour 28,5 d'évaluation. L'Australie figure dans le groupe de la Belgique à Tokyo avec Porto-Rico et la Chine. (Belga)