Un contre-la-montre individuel à Pau, comme au Tour de France, de 36,2 km le 3 septembre lors de la 10e étape sera un autre juge de paix. Difficile de dégager un favori en l'absence du tenant du titre, de l'Espagnol Enric Mas, deuxième l'an dernier, du Néerlandais Tom Dumoulin, ou des Britanniques Chris Froome, vainqueur en 2017, et Geraint Thomas. Le bloc Movistar s'annonce très costaud avec l'Espagnol Alejandro Valverde, qui visera plutôt des victoires d'étapes, et Marc Soler, le Colombien Nairo Quintana, lauréat en 2016, et le vainqueur du Giro, Richard Carapaz. L'Equatorien a cependant chuté dimanche s'abîmant l'épaule diminuant sa cote, s'il peut prendre le départ, de devenir le quatrième coureur de l'histoire à doubler Tour d'Italie et Tour d'Espagne, le premier depuis l'Espagnol Alberto Contador d'ailleurs en 2008. Un succès de Carapaz confirmerait aussi le triomphe sud-américain dans les grands Tours après la victoire du Colombien Egan Bernal (Ineos) au Tour de France. Jumbo-Visma pourra compter sur le Slovène Primoz Roglic, 3e du Giro et très frais pour cette Vuelta, et le Néerlandais Steven Kruijswijk, 3e du Tour de France. Du côté d'Astana aussi, on présente quelques arguments avec le Colombien Miguel Angel Lopez, 3e du Giro et de la Vuelta l'an dernier, le Danois Jakob Fuglsang qui vient de prolonger deux ans avec la formation kazakhe et l'Espagnol Ion Izagirre. Le Colombien Rigoberto Uran (EF Education First), Esteban Chavez (Mitchelton-Scott) et le Polonais Rafal Majka (BORA-hansgrohe) se posent aussi en candidats pour le podium. Certains mettent une petite pièce sur le jeune talent slovène de 20 ans, Tadej Pogacar (EAU Team Emirates), impressionnant lors de sa victoire au Tour de Californie au mois de mai, mais qui fera ses débuts dans un grand Tour. Du côté des deux équipes belges, tant Deceuninck-Quick Step, avec Philippe Gilbert notamment, que Lotto Soudal viseront des succès d'étapes. Côté coureurs, ils ne seront que 11 Belges au départ avec Edward Theuns (Trek-Segafredo), Steff Cras (Katusha-Alpecin), Nathan Van Hooydonck (CCC), Tim Declercq et Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step), Dylan Teuns (Bahrain-Merida), Sander Armée, Thomas De Gendt, Tosh Van der Sande, Harm Vanhoucke et Jelle Wallays (Lotto Soudal). (Belga)