L'épreuve wallonne par étapes traversera, en cinq jours, toutes les provinces de Wallonie, entre Genappe, ville du Grand Départ dans le Brabant wallon, et l'arrivée finale à Quaregnon, dans le Hainaut. Il fera appel à tous les types de coureurs, sprinters, puncheurs et grimpeurs. "L'Ethias Tour de Wallonie 2021 (du nom du nouveau partenaire-titre de la course) propose un très beau parcours de près de 940 kilomètres qui visite toutes les provinces wallonnes", a expliqué Christophe Brandt, administrateur délégué de TRW Organisation. "J'envisage un sprint royal au terme de la première étape, deux étapes plus exigeantes, les deuxième et troisième, où les puncheurs et les grimpeurs pourront s'exprimer. Les deux dernières étapes pourraient se terminer par un sprint d'un groupe restreint qui se sera formé dans les circuits locaux. La course sera très ouverte et, donc, le suspense et le panache seront au rendez-vous!". Le Tour de Wallonie avait été déplacé en août l'an dernier, au cours d'une année 2020 perturbée par la pandémie de coronavirus. "Nous sommes très heureux de pouvoir, nous l'espérons, proposer un Tour de Wallonie dans des conditions presque normales, avec du public sur les routes, dans les zones de départs et d'arrivées", déclare Christophe Brandt. "Nous avions pu organiser l'épreuve en 2020 dans des conditions rendues difficiles par la crise sanitaire. Nous étions exceptionnellement en août. Nous sommes revenus cette année à notre période traditionnelle, en juillet. Le Tour de Wallonie se déroulera une semaine après le Tour de France; c'est une volonté de notre part de ne plus coïncider avec les derniers samedi et dimanche de la Grande Boucle mais plutôt de se profiler dans sa foulée à l'avenir." L'édition 2020 du Tour de Wallonie avait vu la victoire finale du Français Arnaud Démare. Il l'avait emporté devant Greg Van Avermaet et Amaury Capiot. (Belga)

L'épreuve wallonne par étapes traversera, en cinq jours, toutes les provinces de Wallonie, entre Genappe, ville du Grand Départ dans le Brabant wallon, et l'arrivée finale à Quaregnon, dans le Hainaut. Il fera appel à tous les types de coureurs, sprinters, puncheurs et grimpeurs. "L'Ethias Tour de Wallonie 2021 (du nom du nouveau partenaire-titre de la course) propose un très beau parcours de près de 940 kilomètres qui visite toutes les provinces wallonnes", a expliqué Christophe Brandt, administrateur délégué de TRW Organisation. "J'envisage un sprint royal au terme de la première étape, deux étapes plus exigeantes, les deuxième et troisième, où les puncheurs et les grimpeurs pourront s'exprimer. Les deux dernières étapes pourraient se terminer par un sprint d'un groupe restreint qui se sera formé dans les circuits locaux. La course sera très ouverte et, donc, le suspense et le panache seront au rendez-vous!". Le Tour de Wallonie avait été déplacé en août l'an dernier, au cours d'une année 2020 perturbée par la pandémie de coronavirus. "Nous sommes très heureux de pouvoir, nous l'espérons, proposer un Tour de Wallonie dans des conditions presque normales, avec du public sur les routes, dans les zones de départs et d'arrivées", déclare Christophe Brandt. "Nous avions pu organiser l'épreuve en 2020 dans des conditions rendues difficiles par la crise sanitaire. Nous étions exceptionnellement en août. Nous sommes revenus cette année à notre période traditionnelle, en juillet. Le Tour de Wallonie se déroulera une semaine après le Tour de France; c'est une volonté de notre part de ne plus coïncider avec les derniers samedi et dimanche de la Grande Boucle mais plutôt de se profiler dans sa foulée à l'avenir." L'édition 2020 du Tour de Wallonie avait vu la victoire finale du Français Arnaud Démare. Il l'avait emporté devant Greg Van Avermaet et Amaury Capiot. (Belga)