"Dans le nouveau format, les athlètes qui ne se qualifient pas grâce à leur place en séries auront une seconde chance de se qualifier pour les demi-finales en participant aux séries de repêchage", a expliqué World Athletics. Le système actuel prévoit qu'un certain nombre d'athlètes se qualifient pour les demi-finales grâce à leur chrono, en plus de ceux qualifiés directement via leur place dans leur série. A Eugene par exemple, sur 400 m, Dylan Borlée et Alexander Doom s'étaient qualifiés directement pour les demies du 400 m en terminant dans le top trois de leur série tandis que Kevin Borlée, quatrième de sa série, avait été repêché en réalisant l'un des six meilleurs chronos des non-qualifiés directs. Les événements allant du 200 m au 1 500 m, haies comprises, se disputeront désormais sur quatre tours: premier tour, repêchages, demi-finales et finale, les horaires "variant en fonction de la spécificité de l'épreuve". Le 100 m n'est pas concerné par ce nouveau format car "il comporte déjà des séries préliminaires avant le premier tour", précise World Athletics. Pas de repêchage non plus dans les épreuves de distance "car la nécessité d'une bonne récupération entre les tours rend ce format peu pratique." Sebastian Coe, président de World Athletics, pense qu'il s'agit d'une "innovation qui rendra la progression dans ces épreuves plus simple pour les athlètes et qui suscitera l'enthousiasme des fans et des diffuseurs." Ces tours de repêchage "donneront plus de visibilité" à l'athlétisme, estime encore le président de l'instance mondiale. (Belga)

"Dans le nouveau format, les athlètes qui ne se qualifient pas grâce à leur place en séries auront une seconde chance de se qualifier pour les demi-finales en participant aux séries de repêchage", a expliqué World Athletics. Le système actuel prévoit qu'un certain nombre d'athlètes se qualifient pour les demi-finales grâce à leur chrono, en plus de ceux qualifiés directement via leur place dans leur série. A Eugene par exemple, sur 400 m, Dylan Borlée et Alexander Doom s'étaient qualifiés directement pour les demies du 400 m en terminant dans le top trois de leur série tandis que Kevin Borlée, quatrième de sa série, avait été repêché en réalisant l'un des six meilleurs chronos des non-qualifiés directs. Les événements allant du 200 m au 1 500 m, haies comprises, se disputeront désormais sur quatre tours: premier tour, repêchages, demi-finales et finale, les horaires "variant en fonction de la spécificité de l'épreuve". Le 100 m n'est pas concerné par ce nouveau format car "il comporte déjà des séries préliminaires avant le premier tour", précise World Athletics. Pas de repêchage non plus dans les épreuves de distance "car la nécessité d'une bonne récupération entre les tours rend ce format peu pratique." Sebastian Coe, président de World Athletics, pense qu'il s'agit d'une "innovation qui rendra la progression dans ces épreuves plus simple pour les athlètes et qui suscitera l'enthousiasme des fans et des diffuseurs." Ces tours de repêchage "donneront plus de visibilité" à l'athlétisme, estime encore le président de l'instance mondiale. (Belga)