Charlotte Van Royen (Sportac Deinze), Talia De Troyer (Sportac Deinze) et Britt Vanderdonckt (Wild Gym) se sont imposées dans l'exercice dynamique en groupe féminin avec un total de 29,300 points. Elles ont devancé le Portugal (29,070) et le Belarus (28,590). Lors des Jeux Européens de Minsk, en juin, ce trio avait remporté l'or au concours général et dans l'exercice dynamique et pris l'argent dans le statique. Bo Hollebosch (Sportiva Sint-Gillis-Waas), Lise De Meyst (Ambitious Pro Gymnastics) et Yana Vastavel (Ambitious Pro Gymnastics) s'étaient classées huitièmes des qualifications, une place qualificative, mais une seule équipe par nation peut disputer la finale. Noam Patel (STB Gymnastics Berchem), Hannes Garré (Sportac Deinze), Jonas Anthoon (TK Werchter) et Robin Casse (VGl Niel) ont obtenu une note de 29,380. Seuls les Russes German Kudriashov, Alexander Sorokin, Kirill Zadorin et Valeriy Tukhashvili ont fait mieux avec 29,780. Le Portugal est troisième avec 28,900. (Belga)