"Cela a été super dur aujourd'hui, mais mon équipe a fait du bon boulot toute la journée pour me maintenir en position. Dans le final, Nils Eekhoff a été parfait pour me protéger du vent.", a commenté Michael Matthews pour sa première victoire de la saison. "J'ai sprinté à la perfection. Je savais que j'étais très en forme. Et je gagne ma première course après le confinement, je suis très heureux", a ajouté l'Australien, 29 ans, qui ne disputera pas le Tour de France mais qui est attendu au Giro. "A Milan-Sanremo, je suis tombé. J'ai un petit coup au moral avec les blessures, mais j'ai pu surmonter ça. Ma condition était super et elle l'est restée. Je l'ai montré aujourd'hui", a ajouté Michael Matthews, maillot vert du Tour 2017 et 3e finalement de la Primavera au début du mois malgré sa chute dans les derniers kilomètres. Quatrième à l'arrivée, Aimé De Gendt restait sur un petit goût de trop peu. "C'est toujours frustrant de terminer à côté du podium. Quinn Simmons a laissé un trou derrière Nils Eekhoff, et je ne m'en suis pas rendu compte de suite. J'ai dépensé trop d'énergie ensuite. Mais je suis tout de même content de ma prestation. Jan (Bakelants) et moi avons disputé une belle finale, après un bon travail de préparation de Loïc (Vliegen), qui se sentait moins bien aujourd'hui. Nous avions aussi perdu Fabien (Doubey) et Boy (Van Poppel) sur chute, ce qui ne facilitait pas la tâche. Mais nous étions quand même bien présents dans le final. Dans le dernière montée, j'étais aux avant-postes, et j'ai pu me glisser dans la bonne échappée et arriver pour la victoire". (Belga)

"Cela a été super dur aujourd'hui, mais mon équipe a fait du bon boulot toute la journée pour me maintenir en position. Dans le final, Nils Eekhoff a été parfait pour me protéger du vent.", a commenté Michael Matthews pour sa première victoire de la saison. "J'ai sprinté à la perfection. Je savais que j'étais très en forme. Et je gagne ma première course après le confinement, je suis très heureux", a ajouté l'Australien, 29 ans, qui ne disputera pas le Tour de France mais qui est attendu au Giro. "A Milan-Sanremo, je suis tombé. J'ai un petit coup au moral avec les blessures, mais j'ai pu surmonter ça. Ma condition était super et elle l'est restée. Je l'ai montré aujourd'hui", a ajouté Michael Matthews, maillot vert du Tour 2017 et 3e finalement de la Primavera au début du mois malgré sa chute dans les derniers kilomètres. Quatrième à l'arrivée, Aimé De Gendt restait sur un petit goût de trop peu. "C'est toujours frustrant de terminer à côté du podium. Quinn Simmons a laissé un trou derrière Nils Eekhoff, et je ne m'en suis pas rendu compte de suite. J'ai dépensé trop d'énergie ensuite. Mais je suis tout de même content de ma prestation. Jan (Bakelants) et moi avons disputé une belle finale, après un bon travail de préparation de Loïc (Vliegen), qui se sentait moins bien aujourd'hui. Nous avions aussi perdu Fabien (Doubey) et Boy (Van Poppel) sur chute, ce qui ne facilitait pas la tâche. Mais nous étions quand même bien présents dans le final. Dans le dernière montée, j'étais aux avant-postes, et j'ai pu me glisser dans la bonne échappée et arriver pour la victoire". (Belga)