Après le rallye de Monte-Carlo, l'Arctic Rally et le rallye de Croatie, le WRC pose ses valises au Portugal ce week-end pour le quatrième rendez-vous de la saison. Au Portugal, les pilotes auront l'occasion de rouler leur premier rallye sur gravier. Le premier d'une série de quatre avant les rallyes de Sardaigne, du Kenya et d'Estonie. Cette quatrième manche débutera également avec un nouveau leader au classement des pilotes. Après sa victoire au rallye de Croatie, Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) a pris la tête à son coéquipier Kalle Rovanperä. Le Français, septuple champion du monde, aura l'honneur d'ouvrir la route jeudi lors du shakedown devant Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) et son équipier le Britannique Elfyn Evans. Vendredi, les pilotes devront parcourir 122,88 km au total des huit spéciales de la journée. Samedi, sept spéciales seront au programme avec la plus longue spéciale de la journée à Amarante sur 37,9 km. Le rallye du Portugal se terminera dimanche avec cinq spéciales dont l'historique spéciale de Fafe et sa spectaculaire bosse de Pedra Sentada. Cette spéciale sera parcourue une deuxième fois dimanche en tant que powerstage. Au classement des pilotes, Ogier occupe la tête avec 61 points juste devant Thierry Neuville (53) et Elfyn Evans (51). Chez les constructeurs, Toyota mène la danse avec 138 points devant Hyundai, 2e avec 101 points. Le vainqueur du rallye du Portugal succèdera à l'Estonien Ott Tänak (Toyota Yaris WRC), dernier vainqueur en 2019. (Belga)

Après le rallye de Monte-Carlo, l'Arctic Rally et le rallye de Croatie, le WRC pose ses valises au Portugal ce week-end pour le quatrième rendez-vous de la saison. Au Portugal, les pilotes auront l'occasion de rouler leur premier rallye sur gravier. Le premier d'une série de quatre avant les rallyes de Sardaigne, du Kenya et d'Estonie. Cette quatrième manche débutera également avec un nouveau leader au classement des pilotes. Après sa victoire au rallye de Croatie, Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) a pris la tête à son coéquipier Kalle Rovanperä. Le Français, septuple champion du monde, aura l'honneur d'ouvrir la route jeudi lors du shakedown devant Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) et son équipier le Britannique Elfyn Evans. Vendredi, les pilotes devront parcourir 122,88 km au total des huit spéciales de la journée. Samedi, sept spéciales seront au programme avec la plus longue spéciale de la journée à Amarante sur 37,9 km. Le rallye du Portugal se terminera dimanche avec cinq spéciales dont l'historique spéciale de Fafe et sa spectaculaire bosse de Pedra Sentada. Cette spéciale sera parcourue une deuxième fois dimanche en tant que powerstage. Au classement des pilotes, Ogier occupe la tête avec 61 points juste devant Thierry Neuville (53) et Elfyn Evans (51). Chez les constructeurs, Toyota mène la danse avec 138 points devant Hyundai, 2e avec 101 points. Le vainqueur du rallye du Portugal succèdera à l'Estonien Ott Tänak (Toyota Yaris WRC), dernier vainqueur en 2019. (Belga)