Le gouvernement japonais a annoncé dimanche qu'un membre de l'équipe olympique de l'Ouganda a été testé positif à son arrivée à l'aéroport international de Narita. Il n'a pu quitter le bâtiment. Les huit autres membres de la délégation se sont rendus en bus dans leur ville d'accueil, Izumisano, dans l'ouest de la préfecture d'Osaka. L'équipe d'Ouganda, qui aligne des athlètes en boxe, haltérophilie et natation, est la deuxième délégation étrangère à arriver à Tokyo, après l'équipe féminine de softball de l'Australie. Selon l'agence de presse japonaise Kyodo, l'athlète, dont le nom n'a pas été révélé, était vacciné, comme ses équipiers. Il a présenté un certificat de test négatif dans les 72 heures précédant son départ pour le Japon. Le maire d'Izumisano, Hiroyasu Chiyomatsu, a déclaré que les huit autres membres de l'équipe qui ont voyagé au Japon seront invités à ne pas s'entraîner pour le moment et à subir des tests quotidiens contre le coronavirus. Le départ de l'équipe depuis l'Ouganda avait été reporté de trois jours en raison du nombre croissant d'infections dans le pays. Selon le Comité international olympique (CIO), 80 pour-cent des athlètes présents dans le village olympique seront vaccinés avant le début des Jeux. L'événement, reporté d'un an en raison de la pandémie, se tiendra du 23 juillet au 8 août sous de strictes mesures sanitaires. (Belga)

Le gouvernement japonais a annoncé dimanche qu'un membre de l'équipe olympique de l'Ouganda a été testé positif à son arrivée à l'aéroport international de Narita. Il n'a pu quitter le bâtiment. Les huit autres membres de la délégation se sont rendus en bus dans leur ville d'accueil, Izumisano, dans l'ouest de la préfecture d'Osaka. L'équipe d'Ouganda, qui aligne des athlètes en boxe, haltérophilie et natation, est la deuxième délégation étrangère à arriver à Tokyo, après l'équipe féminine de softball de l'Australie. Selon l'agence de presse japonaise Kyodo, l'athlète, dont le nom n'a pas été révélé, était vacciné, comme ses équipiers. Il a présenté un certificat de test négatif dans les 72 heures précédant son départ pour le Japon. Le maire d'Izumisano, Hiroyasu Chiyomatsu, a déclaré que les huit autres membres de l'équipe qui ont voyagé au Japon seront invités à ne pas s'entraîner pour le moment et à subir des tests quotidiens contre le coronavirus. Le départ de l'équipe depuis l'Ouganda avait été reporté de trois jours en raison du nombre croissant d'infections dans le pays. Selon le Comité international olympique (CIO), 80 pour-cent des athlètes présents dans le village olympique seront vaccinés avant le début des Jeux. L'événement, reporté d'un an en raison de la pandémie, se tiendra du 23 juillet au 8 août sous de strictes mesures sanitaires. (Belga)