Le conseil communal de Leeuw-Saint-Pierre (Sint-Pieters-Leeuw, Brabant flamand) a adopté à une quasi-unanimité une motion demandant des solutions de mobilité concertées en cas de construction d'un nouveau stade pour le club de l'Union Saint-Gilloise, à proximité du site du Bempt, à Forest.

Selon la plate-forme multimedia bruxelloise Bruzz, les conseillers de la commune située en Brabant flamand appellent à un dialogue entre la Région bruxelloise, le gouvernement flamand, les autorités communales de Forest, Saint-Gilles, Leeuw-Saint-Pierre et Drogenbos, la SNCB, la Stib et le Conseil d'Administration de la Royale Union. Ils demandent un plan de mobilité, impliquant notamment les modes alternatifs à la voiture (vélo et transports en commun).

A la recherche d'un stade adapté au haut niveau

Passée en un an de l'antichambre du football belge à la première place de D1A, l'Union Saint-Gilloise est à la recherche d'un stade répondant à ses ambitions et ses résultats actuels. Jusqu'ici, rien n'est décidé. Le centre régional d'expertise multidisciplinaire perspective.brussels a présenté en janvier les conclusions d'une analyse portant sur trois sites potentiels: le stade Marien, actuel antre de l'Union, partiellement classé, ce qui pourrait rendre sa rénovation plus compliquée; le stade Bertelson, situé à Forest, utilisé par d'autres associations sportives; et un site situé entre l'entreprise Audi et le parc du Bempt, où la commune de Forest exploite une déchetterie.

Sur papier c'est ce dernier qui semble tenir la corde. Par sa motion, Leeuw-Saint-Pierre prend quelque peu les devants. "Les conseillers communaux ne sont pas opposés à la construction d'un temple du football à Forest", a commenté le conseiller communal N-VA, Jeroen Tiebout, par voie de communiqué. Aux yeux de l'élu, les progrès en matière de football ne peuvent pour autant mener à une paralysie de la circulation dont Leeuw-Saint-Pierre et les autres communes riveraines seraient victimes.

Le conseil communal de Leeuw-Saint-Pierre (Sint-Pieters-Leeuw, Brabant flamand) a adopté à une quasi-unanimité une motion demandant des solutions de mobilité concertées en cas de construction d'un nouveau stade pour le club de l'Union Saint-Gilloise, à proximité du site du Bempt, à Forest. Selon la plate-forme multimedia bruxelloise Bruzz, les conseillers de la commune située en Brabant flamand appellent à un dialogue entre la Région bruxelloise, le gouvernement flamand, les autorités communales de Forest, Saint-Gilles, Leeuw-Saint-Pierre et Drogenbos, la SNCB, la Stib et le Conseil d'Administration de la Royale Union. Ils demandent un plan de mobilité, impliquant notamment les modes alternatifs à la voiture (vélo et transports en commun). Passée en un an de l'antichambre du football belge à la première place de D1A, l'Union Saint-Gilloise est à la recherche d'un stade répondant à ses ambitions et ses résultats actuels. Jusqu'ici, rien n'est décidé. Le centre régional d'expertise multidisciplinaire perspective.brussels a présenté en janvier les conclusions d'une analyse portant sur trois sites potentiels: le stade Marien, actuel antre de l'Union, partiellement classé, ce qui pourrait rendre sa rénovation plus compliquée; le stade Bertelson, situé à Forest, utilisé par d'autres associations sportives; et un site situé entre l'entreprise Audi et le parc du Bempt, où la commune de Forest exploite une déchetterie. Sur papier c'est ce dernier qui semble tenir la corde. Par sa motion, Leeuw-Saint-Pierre prend quelque peu les devants. "Les conseillers communaux ne sont pas opposés à la construction d'un temple du football à Forest", a commenté le conseiller communal N-VA, Jeroen Tiebout, par voie de communiqué. Aux yeux de l'élu, les progrès en matière de football ne peuvent pour autant mener à une paralysie de la circulation dont Leeuw-Saint-Pierre et les autres communes riveraines seraient victimes.