Thomas Bach, patron du Comité International Olympique, avait lui pourtant indiqué qu'un nouveau report des JO entrainerait une annulation définitive. M. Takahashi a dit que cela engendrerait une dette énorme pour l'organisation. "Pas seulement au Japon mais également pour l'économie mondiale", a-t-il avancé. À l'heure actuelle, un nouveau report n'est pas à l'ordre du jour et ne devrait pas être évoqué avant le printemps prochain. Toutefois, déplacer les Jeux en 2022 semble très compliqué car l'événement devrait alors cohabiter avec les Jeux Olympiques d'hiver de Pékin et la Coupe du monde de football au Qatar. (Belga)

Thomas Bach, patron du Comité International Olympique, avait lui pourtant indiqué qu'un nouveau report des JO entrainerait une annulation définitive. M. Takahashi a dit que cela engendrerait une dette énorme pour l'organisation. "Pas seulement au Japon mais également pour l'économie mondiale", a-t-il avancé. À l'heure actuelle, un nouveau report n'est pas à l'ordre du jour et ne devrait pas être évoqué avant le printemps prochain. Toutefois, déplacer les Jeux en 2022 semble très compliqué car l'événement devrait alors cohabiter avec les Jeux Olympiques d'hiver de Pékin et la Coupe du monde de football au Qatar. (Belga)