Hansjörg Wyss, 86 ans, vit aux États-Unis et est l'un des Suisses les plus riches et les plus influents, rapporte Blick. L'oligarque russe Roman Abramovich, propriétaire de Chelsea depuis 2003, a annoncé se mettre en retrait de la gestion du club. Il est considéré comme un proche du président russe, Vladimir Poutine. "Comme tous les autres oligarques, il est pris de panique", a déclaré Hansjörg Wyss. "Abramovich tente actuellement de vendre toutes ses villas en Angleterre. Il veut également se débarrasser rapidement de Chelsea. Avec trois autres personnes, j'ai reçu mardi une offre pour acheter Chelsea à Abramovich. Là, je dois attendre quatre ou cinq jours. Abramovich demande beaucoup trop en ce moment. Vous savez, Chelsea lui doit deux milliards de livres. Mais Chelsea n'a pas d'argent. Cela signifie que ceux qui achètent Chelsea doivent dédommager Abramovich. À ce jour, nous ne connaissons pas encore le prix de vente exact. Je peux très bien m'imaginer rejoindre Chelsea avec des partenaires. Mais je dois d'abord examiner attentivement les conditions. Mais je peux déjà vous dire que je ne ferai certainement pas une telle chose tout seul. Si je rachète Chelsea, ce sera avec un consortium composé de six à sept investisseurs." Roman Abramovich est mis sous pression, comme tous les oligarques russes, par le Royaume-Uni depuis l'invasion de l'Ukraine par Moscou. (Belga)

Hansjörg Wyss, 86 ans, vit aux États-Unis et est l'un des Suisses les plus riches et les plus influents, rapporte Blick. L'oligarque russe Roman Abramovich, propriétaire de Chelsea depuis 2003, a annoncé se mettre en retrait de la gestion du club. Il est considéré comme un proche du président russe, Vladimir Poutine. "Comme tous les autres oligarques, il est pris de panique", a déclaré Hansjörg Wyss. "Abramovich tente actuellement de vendre toutes ses villas en Angleterre. Il veut également se débarrasser rapidement de Chelsea. Avec trois autres personnes, j'ai reçu mardi une offre pour acheter Chelsea à Abramovich. Là, je dois attendre quatre ou cinq jours. Abramovich demande beaucoup trop en ce moment. Vous savez, Chelsea lui doit deux milliards de livres. Mais Chelsea n'a pas d'argent. Cela signifie que ceux qui achètent Chelsea doivent dédommager Abramovich. À ce jour, nous ne connaissons pas encore le prix de vente exact. Je peux très bien m'imaginer rejoindre Chelsea avec des partenaires. Mais je dois d'abord examiner attentivement les conditions. Mais je peux déjà vous dire que je ne ferai certainement pas une telle chose tout seul. Si je rachète Chelsea, ce sera avec un consortium composé de six à sept investisseurs." Roman Abramovich est mis sous pression, comme tous les oligarques russes, par le Royaume-Uni depuis l'invasion de l'Ukraine par Moscou. (Belga)