Créé dans les années 1980 en France, le foot fauteuil est un sport ouvert à toutes les personnes présentant une déficience physique permanente. Grâce à un fauteuil électrique adapté, les joueurs (quatre par équipe) peuvent se déplacer, contrôler, passer et tirer le ballon. Avec des règles adaptées, on y retrouve également les mêmes concepts que dans le football : le corner, le pénalty, le hors-jeu... Pourtant en développement au niveau mondial (plus de 200 équipes existantes), la Belgique peine à suivre le rythme. "En Belgique, il n'y a que 13 ou 14 joueurs et ça nous force à nous exiler en France pour pouvoir disputer un championnat", déplore Robin Caudron, président du tout jeune club bruxellois des Redfox. "C'est un sport qui est très cher, puisque chaque fauteuil coûte entre 8.000 et 9.000 euros." Face à ce manque de visibilité, le club bruxellois a décidé d'agir en organisant samedi au centre sportif de la forêt de Soignes un match de gala entre les Redfox et l'équipe MEC's, basée à Charleroi. "Notre but, c'est vraiment de faire connaitre ce sport auprès du public pour susciter de nouvelles vocations", affirme Robin Caudron. Outre le match de gala prévu à 14h00, une séance découverte sera également au programme juste après la fin de la rencontre. Le public pourra ainsi se familiariser avec le fauteuil, tout en s'essayant à quelques gestes techniques. Toutes les informations concernant l'événement sont consultables sur le site internet de Redfox. (Belga)

Créé dans les années 1980 en France, le foot fauteuil est un sport ouvert à toutes les personnes présentant une déficience physique permanente. Grâce à un fauteuil électrique adapté, les joueurs (quatre par équipe) peuvent se déplacer, contrôler, passer et tirer le ballon. Avec des règles adaptées, on y retrouve également les mêmes concepts que dans le football : le corner, le pénalty, le hors-jeu... Pourtant en développement au niveau mondial (plus de 200 équipes existantes), la Belgique peine à suivre le rythme. "En Belgique, il n'y a que 13 ou 14 joueurs et ça nous force à nous exiler en France pour pouvoir disputer un championnat", déplore Robin Caudron, président du tout jeune club bruxellois des Redfox. "C'est un sport qui est très cher, puisque chaque fauteuil coûte entre 8.000 et 9.000 euros." Face à ce manque de visibilité, le club bruxellois a décidé d'agir en organisant samedi au centre sportif de la forêt de Soignes un match de gala entre les Redfox et l'équipe MEC's, basée à Charleroi. "Notre but, c'est vraiment de faire connaitre ce sport auprès du public pour susciter de nouvelles vocations", affirme Robin Caudron. Outre le match de gala prévu à 14h00, une séance découverte sera également au programme juste après la fin de la rencontre. Le public pourra ainsi se familiariser avec le fauteuil, tout en s'essayant à quelques gestes techniques. Toutes les informations concernant l'événement sont consultables sur le site internet de Redfox. (Belga)