Le précédent record était détenu par un maillot porté par la légende américaine du base-ball Babe Ruth à la fin des années 1920, vendu en 2019 à 5,6 millions de dollars. La vente du maillot de Maradona se déroulait sur internet depuis le 20 avril et s'est terminée mercredi. En 2002, un maillot porté par le Brésilien Pelé en finale de la Coupe du monde 1970 avait été acheté 157.750 livres chez Christie's, soit 250.000 euros, un record à l'époque. Une partie de la famille de Diego Maradona, décédé le 25 novembre 2020 à 60 ans, a affirmé, malgré les assurances répétées de Sotheby's, que le maillot vendu n'était pas celui porté par le capitaine argentin lorsqu'il a inscrit les deux buts légendaires, en 2e mi-temps contre l'Angleterre, mais celui de la première mi-temps. Maradona avait échangé son maillot avec le milieu de terrain anglais Steve Hodge, qui en est resté propriétaire plus de 35 ans le prêtant au musée de Manchester. Ce quart de finale à Mexico est entré dans la légende contrastée de Maradona. À la 51e, juste après un ballon détourné par Steve Hodge, le capitaine argentin avait marqué de la main, "la main de Dieu", avait dit le joueur -- mais le but avait été validé par l'arbitre. Quatre minutes plus tard, "El Pibe de Oro" avait inscrit un but élu "but du siècle" par la FIFA. Partant de son camp, éliminant quatre joueurs anglais puis Peter Shilton pour marquer. L'Argentine avait remporté la Coupe du monde. (Belga)

Le précédent record était détenu par un maillot porté par la légende américaine du base-ball Babe Ruth à la fin des années 1920, vendu en 2019 à 5,6 millions de dollars. La vente du maillot de Maradona se déroulait sur internet depuis le 20 avril et s'est terminée mercredi. En 2002, un maillot porté par le Brésilien Pelé en finale de la Coupe du monde 1970 avait été acheté 157.750 livres chez Christie's, soit 250.000 euros, un record à l'époque. Une partie de la famille de Diego Maradona, décédé le 25 novembre 2020 à 60 ans, a affirmé, malgré les assurances répétées de Sotheby's, que le maillot vendu n'était pas celui porté par le capitaine argentin lorsqu'il a inscrit les deux buts légendaires, en 2e mi-temps contre l'Angleterre, mais celui de la première mi-temps. Maradona avait échangé son maillot avec le milieu de terrain anglais Steve Hodge, qui en est resté propriétaire plus de 35 ans le prêtant au musée de Manchester. Ce quart de finale à Mexico est entré dans la légende contrastée de Maradona. À la 51e, juste après un ballon détourné par Steve Hodge, le capitaine argentin avait marqué de la main, "la main de Dieu", avait dit le joueur -- mais le but avait été validé par l'arbitre. Quatre minutes plus tard, "El Pibe de Oro" avait inscrit un but élu "but du siècle" par la FIFA. Partant de son camp, éliminant quatre joueurs anglais puis Peter Shilton pour marquer. L'Argentine avait remporté la Coupe du monde. (Belga)