L'audience conduite par le juge fédéral Anthony Kelly, qui avait déjà cassé la première annulation du visa de Djokovic, est prévue à 20h45 locale (10h45 heures belges). Le visa du numéro 1 mondial a été annulé à nouveau vendredi par le ministre australien de l'immigration Alex Hawke. Le ministre a expliqué avoir utilisé ses pouvoirs ministériels discrétionnaires pour décider personnellement d'annuler le visa de Novak Djokovic, "sur base sanitaire et dans l'intérêt public" après que le numéro 1 mondial ait obtenu gain de cause devant une cour de justice en début de semaine rejetant une première annulation. De facto, Novak Djokovic se retrouve désormais en situation illégale sur le sol australien et doit donc être, suivant la procédure, reconduit en centre de détention, avant expulsion, dans l'attente de la décision du juge fédéral vendredi. L'Open d'Australie doit débuter lundi. (Belga)

L'audience conduite par le juge fédéral Anthony Kelly, qui avait déjà cassé la première annulation du visa de Djokovic, est prévue à 20h45 locale (10h45 heures belges). Le visa du numéro 1 mondial a été annulé à nouveau vendredi par le ministre australien de l'immigration Alex Hawke. Le ministre a expliqué avoir utilisé ses pouvoirs ministériels discrétionnaires pour décider personnellement d'annuler le visa de Novak Djokovic, "sur base sanitaire et dans l'intérêt public" après que le numéro 1 mondial ait obtenu gain de cause devant une cour de justice en début de semaine rejetant une première annulation. De facto, Novak Djokovic se retrouve désormais en situation illégale sur le sol australien et doit donc être, suivant la procédure, reconduit en centre de détention, avant expulsion, dans l'attente de la décision du juge fédéral vendredi. L'Open d'Australie doit débuter lundi. (Belga)