Un avocat du gouvernement a cependant prévenu que Canberra pouvait encore ordonner l'expulsion de Djokovic, ce qui aurait pour conséquence de lui interdire toute entrée sur le territoire australien pendant trois ans. Ce bras de fer judiciaire a débuté il y a cinq jours avec l'annulation du visa du joueur serbe à son arrivée en Australie pour disputer le premier Grand Chelem de l'année. (Belga)

Un avocat du gouvernement a cependant prévenu que Canberra pouvait encore ordonner l'expulsion de Djokovic, ce qui aurait pour conséquence de lui interdire toute entrée sur le territoire australien pendant trois ans. Ce bras de fer judiciaire a débuté il y a cinq jours avec l'annulation du visa du joueur serbe à son arrivée en Australie pour disputer le premier Grand Chelem de l'année. (Belga)