Nourine, triple champion d'Afrique en titre, devait d'abord affronter le Soudanais Mohamed Abdalrasool lundi au premier tour, avant de combattre l'Israélien Tohar Butbul au tour suivant. "Nous avons travaillé dur pour nous qualifier pour les Jeux, mais la cause palestinienne est plus grande que tout cela", a-t-il déclaré à la télévision. Ce n'est pas la première fois que Nourine, 31e mondial, se retire d'une compétition pour ces raisons. Il avait également agi de la sorte lors des Mondiaux 2019 de Tokyo. Plusieurs judokas iraniens ont fait de même, leur attitude déclenchant de vives protestations. (Belga)

Nourine, triple champion d'Afrique en titre, devait d'abord affronter le Soudanais Mohamed Abdalrasool lundi au premier tour, avant de combattre l'Israélien Tohar Butbul au tour suivant. "Nous avons travaillé dur pour nous qualifier pour les Jeux, mais la cause palestinienne est plus grande que tout cela", a-t-il déclaré à la télévision. Ce n'est pas la première fois que Nourine, 31e mondial, se retire d'une compétition pour ces raisons. Il avait également agi de la sorte lors des Mondiaux 2019 de Tokyo. Plusieurs judokas iraniens ont fait de même, leur attitude déclenchant de vives protestations. (Belga)