Le procureur du Roi d'Eupen Andrea Tilgenkamp s'est cependant retranché derrière le secret de l'instruction pour refuser de divulguer le nom de l'intéressé. Il est interdit à un joueur de faire un pari, même gagnant, sur sa propre équipe, ou sur des matches de la division où évolue son club. Les peines prévues par le code pénal vont de 600 à 600.000 euros d'amende, et de six mois à un an de prison. Les joueurs d'Eupen qui ont fait l'objet d'une enquête auraient (notamment) misé sur des défaites de leur équipe, lorsque celle-ci avait assuré son maintien en Jupiler Pro League. Le règlement de l'Union belge prévoit lui des amendes et des suspensions. (Belga)

Le procureur du Roi d'Eupen Andrea Tilgenkamp s'est cependant retranché derrière le secret de l'instruction pour refuser de divulguer le nom de l'intéressé. Il est interdit à un joueur de faire un pari, même gagnant, sur sa propre équipe, ou sur des matches de la division où évolue son club. Les peines prévues par le code pénal vont de 600 à 600.000 euros d'amende, et de six mois à un an de prison. Les joueurs d'Eupen qui ont fait l'objet d'une enquête auraient (notamment) misé sur des défaites de leur équipe, lorsque celle-ci avait assuré son maintien en Jupiler Pro League. Le règlement de l'Union belge prévoit lui des amendes et des suspensions. (Belga)