"C'est vraiment une grande victoire", a commenté le champion d'Italie. "Nous terminons premier et deuxième, comme hier (Colbrelli avait devancé Mohoric, ndlr). Nous avons gagné le classement général, c'est ce qui comptait. Matej a ajouté l'étape, mais l'important était que lui ou moi gagnions le classement final. C'était une grande étape." Deuxième du général à 51 secondes de son équipier avant l'étape, Mohoric a attaqué de loin, d'abord avec un petit groupe puis en solitaire, à 26 km de l'arrivée. Cette offensive n'a pas surpris Colbrelli. "Je sais que Matej fait ce genre de numéro. Nous l'avons vu hier, nous étions partis à 50 km de l'arrivée", a souri Colbrelli. "Il se trouvait dans un beau petit groupe avec Kasper Asgreen et Victor Campenaerts (troisième du général, ndlr). Moi j'étais derrière. J'ai eu un ennui mécanique au premier tour du circuit final, ma selle s'est abaissée, mais je n'ai pas dû changer de vélo. J'avais encore de bonnes jambes après les efforts d'hier. C'est un grand jour pour Bahrain-Victorious." Bahrain-Victorious conclut parfaitement le Tour du Benelux. "C'était une semaine difficile depuis le premier jour, avec ces bordures. Nous visions le général, nous devions être attentifs et ça s'est parfaitement déroulé." Colbrelli devrait revenir en Belgique pour les Mondiaux, dont l'épreuve en ligne se déroulera le 26 septembre à Louvain. "Je suis en excellente condition, mais il manque encore 20 jours. C'est un excellent parcours pour moi et pour l'équipe italienne, aussi pour Matteo Trentin. J'espère y arriver avec cette condition." (Belga)

"C'est vraiment une grande victoire", a commenté le champion d'Italie. "Nous terminons premier et deuxième, comme hier (Colbrelli avait devancé Mohoric, ndlr). Nous avons gagné le classement général, c'est ce qui comptait. Matej a ajouté l'étape, mais l'important était que lui ou moi gagnions le classement final. C'était une grande étape." Deuxième du général à 51 secondes de son équipier avant l'étape, Mohoric a attaqué de loin, d'abord avec un petit groupe puis en solitaire, à 26 km de l'arrivée. Cette offensive n'a pas surpris Colbrelli. "Je sais que Matej fait ce genre de numéro. Nous l'avons vu hier, nous étions partis à 50 km de l'arrivée", a souri Colbrelli. "Il se trouvait dans un beau petit groupe avec Kasper Asgreen et Victor Campenaerts (troisième du général, ndlr). Moi j'étais derrière. J'ai eu un ennui mécanique au premier tour du circuit final, ma selle s'est abaissée, mais je n'ai pas dû changer de vélo. J'avais encore de bonnes jambes après les efforts d'hier. C'est un grand jour pour Bahrain-Victorious." Bahrain-Victorious conclut parfaitement le Tour du Benelux. "C'était une semaine difficile depuis le premier jour, avec ces bordures. Nous visions le général, nous devions être attentifs et ça s'est parfaitement déroulé." Colbrelli devrait revenir en Belgique pour les Mondiaux, dont l'épreuve en ligne se déroulera le 26 septembre à Louvain. "Je suis en excellente condition, mais il manque encore 20 jours. C'est un excellent parcours pour moi et pour l'équipe italienne, aussi pour Matteo Trentin. J'espère y arriver avec cette condition." (Belga)