Importé en 2009 d'Angleterre, où il s'agit d'une véritable tradition, le 'Boxing Day' à la sauce belge va connaître ce mercredi sa dixième édition. En ce lendemain de Noël, pas moins de six rencontres sont au menu, avec Charleroi/Standard à 18h00 en plat de résistance. Alors qu'il restera, au coup de sifflet, neuf journées avant la fin de la phase classique, ce choc wallon s'inscrit dans la lutte pour le top-6. Le Standard, 4e avec 33 points, y figure actuellement. Charleroi, 8e avec 30 points, en a été éjecté dimanche suite à sa défaite à Zulte Waregem. Et ce, alors que les troupes de Felice Mazzu avaient le vent en poupe après une série de cinq rencontres sans défaite en championnat. Ce coup d'arrêt tombe au plus mauvais moment, sachant que le match face au Standard est toujours difficile à négocier pour les Zèbres. Il le sera d'autant plus que les 'Rouches' viennent d'enchaîner deux prestations convaincantes, contre Zulte Waregem (4-1) et Ostende (3-1). Le moral est au beau fixe à Sclessin et Michel Preud'homme entend bien poursuivre sur cette lancée. Mais l'entraîneur liégeois sait que son équipe a du mal à s'exporter (12 points sur 30) alors que son homologue carolo espère bien continuer la série de sept victoires consécutives à domicile. Avant cela, quatre rencontres sont programmées à 14h30. Après sa victoire contre Anderlecht (3-1), Mouscron (15e, 17 points) rendra visite à l'Antwerp (3e, 35 points), lourdement battu par le Club Bruges (5-1) dimanche. Eupen (11e, 22 points) se déplacera au Cerce Bruges (9e, 25 points). Saint-Trond (5e, 32) tentera de se maintenir dans le top-6 à Ostende (12e, 22 points) et Courtrai (10e, 25 points) essayera, contre Zulte Waregem (13e, 20 points), de maintenir son invincibilité en championnat depuis la prise de fonction de Yves Vanderhaeghe (2 victoires, 3 partages). En soirée, Genk, leader autoritaire avec 45 points, recevra La Gantoise (7e, 31 points), en quête de points dans la course aux playoffs. Les Limbourgeois n'ont concédé qu'une seule défaite en championnat et aimeraient terminer l'année sur une note positive afin de de débuter 2019 avec une avance confortable sur le Club Bruges (38 points). Impressionnants face à l'Antwerp, les Blauw-zwart seront attendus jeudi (18h) par Lokeren, lanterne rouge (14 points). A 20h30, le dernier match de 2018 mettra aux prises Anderlecht (6e, 31 points) et Waasland-Beveren (14e, 20 points). Les deux équipes affichent un état d'esprit tout à fait différent. Anderlecht n'a plus gagné en championnat depuis cinq rencontres (1 partage et 4 défaites). Son dernier succès remonte au 11 novembre contre La Gantoise. Le licenciement de Hein Vanhaezebrouck et son remplacement, à titre intérimaire, par Karim Belhocine n'a pas provoqué le "choc psychologique" escompté. Samedi, les Mauve et Blanc ont sombré à Mouscron (3-1). A l'inverse, Waasland-Beveren vient d'aligner trois victoires de rang. Arrivé le 17 novembre en remplacement de Yannick Ferrera, Adnan Custovic a réussi à sortir les Waaslandiens de la zone rouge, s'offrant le scalp de Bruges (2-1) et de l'Antwerp (2-0) avant de remporter une victoire très importante (2-1) contre Lokeren, sur qui l'avance est désormais de 6 points. La Jupiler Pro League reprendra le 18 janvier 2019. (Belga)

Importé en 2009 d'Angleterre, où il s'agit d'une véritable tradition, le 'Boxing Day' à la sauce belge va connaître ce mercredi sa dixième édition. En ce lendemain de Noël, pas moins de six rencontres sont au menu, avec Charleroi/Standard à 18h00 en plat de résistance. Alors qu'il restera, au coup de sifflet, neuf journées avant la fin de la phase classique, ce choc wallon s'inscrit dans la lutte pour le top-6. Le Standard, 4e avec 33 points, y figure actuellement. Charleroi, 8e avec 30 points, en a été éjecté dimanche suite à sa défaite à Zulte Waregem. Et ce, alors que les troupes de Felice Mazzu avaient le vent en poupe après une série de cinq rencontres sans défaite en championnat. Ce coup d'arrêt tombe au plus mauvais moment, sachant que le match face au Standard est toujours difficile à négocier pour les Zèbres. Il le sera d'autant plus que les 'Rouches' viennent d'enchaîner deux prestations convaincantes, contre Zulte Waregem (4-1) et Ostende (3-1). Le moral est au beau fixe à Sclessin et Michel Preud'homme entend bien poursuivre sur cette lancée. Mais l'entraîneur liégeois sait que son équipe a du mal à s'exporter (12 points sur 30) alors que son homologue carolo espère bien continuer la série de sept victoires consécutives à domicile. Avant cela, quatre rencontres sont programmées à 14h30. Après sa victoire contre Anderlecht (3-1), Mouscron (15e, 17 points) rendra visite à l'Antwerp (3e, 35 points), lourdement battu par le Club Bruges (5-1) dimanche. Eupen (11e, 22 points) se déplacera au Cerce Bruges (9e, 25 points). Saint-Trond (5e, 32) tentera de se maintenir dans le top-6 à Ostende (12e, 22 points) et Courtrai (10e, 25 points) essayera, contre Zulte Waregem (13e, 20 points), de maintenir son invincibilité en championnat depuis la prise de fonction de Yves Vanderhaeghe (2 victoires, 3 partages). En soirée, Genk, leader autoritaire avec 45 points, recevra La Gantoise (7e, 31 points), en quête de points dans la course aux playoffs. Les Limbourgeois n'ont concédé qu'une seule défaite en championnat et aimeraient terminer l'année sur une note positive afin de de débuter 2019 avec une avance confortable sur le Club Bruges (38 points). Impressionnants face à l'Antwerp, les Blauw-zwart seront attendus jeudi (18h) par Lokeren, lanterne rouge (14 points). A 20h30, le dernier match de 2018 mettra aux prises Anderlecht (6e, 31 points) et Waasland-Beveren (14e, 20 points). Les deux équipes affichent un état d'esprit tout à fait différent. Anderlecht n'a plus gagné en championnat depuis cinq rencontres (1 partage et 4 défaites). Son dernier succès remonte au 11 novembre contre La Gantoise. Le licenciement de Hein Vanhaezebrouck et son remplacement, à titre intérimaire, par Karim Belhocine n'a pas provoqué le "choc psychologique" escompté. Samedi, les Mauve et Blanc ont sombré à Mouscron (3-1). A l'inverse, Waasland-Beveren vient d'aligner trois victoires de rang. Arrivé le 17 novembre en remplacement de Yannick Ferrera, Adnan Custovic a réussi à sortir les Waaslandiens de la zone rouge, s'offrant le scalp de Bruges (2-1) et de l'Antwerp (2-0) avant de remporter une victoire très importante (2-1) contre Lokeren, sur qui l'avance est désormais de 6 points. La Jupiler Pro League reprendra le 18 janvier 2019. (Belga)