Ce championnat du monde devait se tenir en 2019, mais il a été postposé de quelques mois pour peaufiner le système de qualifications. Il se tiendra à La Vallette à Malte en octobre 2020 et devrait concerner 20 bateaux, en double mixte. La fédération de voile est dès lors à la recherche d'une partenaire pour Jonas Gerckens. Quatre candidates ont déjà atterri sur le bureau de la fédération francophone qui gère le dossier. Jonas Gerckens, 14e de la Route du Rhum en novembre en Class40, veut pouvoir qualifier la Belgique pour les JO de 2024 à Paris. Cette perspective olympique l'a incité à modifier quelque peu son programme qui passera, avec son Volvo 104, par le Grand Prix Guyader du 3 au 11 mai à Douarnenez, la Normandy Chanel Race à partir du 19 mai, les Sables-Horat-Les-Sables (départ le 30 juin), la Fast Net Race à Plymouth le 3 août et la Transat Jacqus Vabre le 27 octobre. Jonas Gerckens prépare aussi déjà la prochaine Route du Rhum en 2022. En novembre, le Liégeois, élu marin de l'année 2018, avait réalisé son rêve entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre en Guadeloupe sur un bateau d'occasion qu'il avait rafistolé lui-même avec son équipe, en douze mois. "Alors qu'il faut en moyenne deux ans pour bien faire corps avec son bateau", a expliqué Jonas Gerckens lundi soir à l'avant-première d'un documentaire qui lui est consacré, et qui estime avoir encore une grande marge de progression, "sur un peu tous les points, au niveau préparation physique, avec le bateau, sur les aspects météos, j'ai encore énormément à apprendre." Jonas Gerckens, 38 ans, avait bouclé la Route du Rhum, course transatlantique en solitaire, en 21 jours, 9 heures, 55 minutes et 15 secondes battant le record de Michel Kleinjans en 2014. Le documentaire d'une heure, "Le rêve de Jonas. De Saint-Malo à Pointe-à-Pitre." sera diffusé sur la RTBF lundi soir (20h35 sur La Deux). (Belga)