Dès la 6e minute de jeu, Anthony Moris, le portier bruxellois, sauvait les siens sur un tir à bout portant d'Abdelhak Kadri, venant conclure une bonne entame de match des Kerels.

Deux minutes après, Faiz Selemani profitait d'une erreur défensive unioniste avec la perte de balle d'Ismael Kandouss. Depuis son grand rectangle, le défenseur tentait une passe dans l'axe et rendait le ballon à Selemani. Le Comorien ne se faisait pas prier pour pousser le ballon dans le but déserter par Moris à la suite d'un contact avec Muhammed Badamosi (8e, 1-0).

L'Union attendait la 11e minute pour s'offrir sa première possibilité, consécutive à coup franc lointain. Le ballon rebondissait devant Marko Ilic avant de percuter la barre coutraisienne.

Une autre phase arrêtée permettait aux Bruxellois de revenir rapidement au score grâce au sixième but de la saison de Casper Nielsen. À la suite d'un corner joué en plusieurs temps, le Danois décochait une frappe hors du rectangle et venait tromper la vigilance du portier des Kerels (13e, 1-1).

À la 27e, Loïc Lapoussin se mettait en évidence en décochant une frappe à ras-de-sol, bien sortie par Ilic.

À la reprise, L'Union entamait les hostilités à la 54e minute. Sur un centre de Lapoussin, Bart Nieuwkoop effectuait une tête piquée, sortie in extremis par un réflexe d'Ilic sur la ligne.

Le même Nieuwkoop se mettait à nouveau en évidence sur corner à la 61e de jeu. Le Néerlandais, esseulé au second poteau, envoyait le ballon au-dessus de la cage courtraisienne. Il manquait une occasion cinq étoiles de mettre les Bruxellois aux commandes.

Ce n'était que partie remise pour les hommes de Felice Mazzu qui prenaient finalement l'avantage peu après à la suite d'une nouvelle phase arrêtée. Coupable sur l'ouverture du score des Kerels, Kandouss reprenait de la tête un coup franc lointain de Nielsen et trompait Ilic. (67e, 1-2).

Teddy Teuma confirmait un peu plus la domination de l'Union en frappant à bout portant à la 71e minute. Ilic attentif intervenait à propos pour éviter aux siens d'être menés de deux buts.

À peine quatre minutes plus tard, Selemani ramenait Courtrai au score après une excellente incursion dans le camp de l'Union. Le Comorien se retrouvait face à Moris et plaçait du plat du pied hors de portée du portier (75e, 2-2).

Relativement discret jusque-là, Deniz Undav décochait une frappe à la trajectoire surprenante à deux minutes du terme. Insaisissable, l'envoi venait se loger dans la lucarne de Marko Ilic, resté pantois sur sa ligne (88e, 2-3).

L'Union pouvait compter sur le retour de suspension de Deniz Undav, mais devait toujours se passer des services de Dante Vanzeir après sa carte rouge contre Charleroi.

Dès la 6e minute de jeu, Anthony Moris, le portier bruxellois, sauvait les siens sur un tir à bout portant d'Abdelhak Kadri, venant conclure une bonne entame de match des Kerels. Deux minutes après, Faiz Selemani profitait d'une erreur défensive unioniste avec la perte de balle d'Ismael Kandouss. Depuis son grand rectangle, le défenseur tentait une passe dans l'axe et rendait le ballon à Selemani. Le Comorien ne se faisait pas prier pour pousser le ballon dans le but déserter par Moris à la suite d'un contact avec Muhammed Badamosi (8e, 1-0). L'Union attendait la 11e minute pour s'offrir sa première possibilité, consécutive à coup franc lointain. Le ballon rebondissait devant Marko Ilic avant de percuter la barre coutraisienne. Une autre phase arrêtée permettait aux Bruxellois de revenir rapidement au score grâce au sixième but de la saison de Casper Nielsen. À la suite d'un corner joué en plusieurs temps, le Danois décochait une frappe hors du rectangle et venait tromper la vigilance du portier des Kerels (13e, 1-1). À la 27e, Loïc Lapoussin se mettait en évidence en décochant une frappe à ras-de-sol, bien sortie par Ilic. À la reprise, L'Union entamait les hostilités à la 54e minute. Sur un centre de Lapoussin, Bart Nieuwkoop effectuait une tête piquée, sortie in extremis par un réflexe d'Ilic sur la ligne. Le même Nieuwkoop se mettait à nouveau en évidence sur corner à la 61e de jeu. Le Néerlandais, esseulé au second poteau, envoyait le ballon au-dessus de la cage courtraisienne. Il manquait une occasion cinq étoiles de mettre les Bruxellois aux commandes. Ce n'était que partie remise pour les hommes de Felice Mazzu qui prenaient finalement l'avantage peu après à la suite d'une nouvelle phase arrêtée. Coupable sur l'ouverture du score des Kerels, Kandouss reprenait de la tête un coup franc lointain de Nielsen et trompait Ilic. (67e, 1-2). Teddy Teuma confirmait un peu plus la domination de l'Union en frappant à bout portant à la 71e minute. Ilic attentif intervenait à propos pour éviter aux siens d'être menés de deux buts. À peine quatre minutes plus tard, Selemani ramenait Courtrai au score après une excellente incursion dans le camp de l'Union. Le Comorien se retrouvait face à Moris et plaçait du plat du pied hors de portée du portier (75e, 2-2). Relativement discret jusque-là, Deniz Undav décochait une frappe à la trajectoire surprenante à deux minutes du terme. Insaisissable, l'envoi venait se loger dans la lucarne de Marko Ilic, resté pantois sur sa ligne (88e, 2-3). L'Union pouvait compter sur le retour de suspension de Deniz Undav, mais devait toujours se passer des services de Dante Vanzeir après sa carte rouge contre Charleroi.