"Le bonheur que je ressens est inexplicable", a réagi Messi. "J'avais besoin de gagner quelque chose en équipe nationale pour me débarrasser de cette épine dans le pied. Durant de nombreuses années, j'ai été proche d'y parvenir mais je savais que cela allait tourner dans le bon sens. Je suis reconnaissant envers Dieu de m'avoir laissé ce moment contre le Brésil, qui jouait à domicile." À 34 ans, Messi a porté l'Albiceleste tout au long d'un tournoi dont il a été élu meilleur joueur avec quatre buts et cinq assists au compteur. "J'ai tout de suite pensé à ma famille qui a souvent souffert, parfois plus que moi. Quand nous partions en vacances, les premiers jours étaient toujours tristes. Cette fois, ce sera différent." La 'Pulga' a également souligné le travail de ses équipiers qui ont permis à l'Argentine de remporter son premier trophée majeur depuis la Copa America 1993. "Je leur ai dit qu'ils étaient l'avenir de l'équipe et j'avais raison. Je suis heureux de faire partie de ce groupe. J'ai apprécié ces 45 jours passés ensemble et cela se termine merveilleusement avec un trophée. Je voudrais aussi partager cela avec ceux qui ne sont plus en équipe nationale. Nous sommes passés tout près tellement de fois. Ils méritaient aussi de pouvoir vivre quelque chose comme ça." Sans club après la fin de son contrat avec le FC Barcelone, Messi semble proche de prolonger avec le club catalan dans les prochains jours. (Belga)

"Le bonheur que je ressens est inexplicable", a réagi Messi. "J'avais besoin de gagner quelque chose en équipe nationale pour me débarrasser de cette épine dans le pied. Durant de nombreuses années, j'ai été proche d'y parvenir mais je savais que cela allait tourner dans le bon sens. Je suis reconnaissant envers Dieu de m'avoir laissé ce moment contre le Brésil, qui jouait à domicile." À 34 ans, Messi a porté l'Albiceleste tout au long d'un tournoi dont il a été élu meilleur joueur avec quatre buts et cinq assists au compteur. "J'ai tout de suite pensé à ma famille qui a souvent souffert, parfois plus que moi. Quand nous partions en vacances, les premiers jours étaient toujours tristes. Cette fois, ce sera différent." La 'Pulga' a également souligné le travail de ses équipiers qui ont permis à l'Argentine de remporter son premier trophée majeur depuis la Copa America 1993. "Je leur ai dit qu'ils étaient l'avenir de l'équipe et j'avais raison. Je suis heureux de faire partie de ce groupe. J'ai apprécié ces 45 jours passés ensemble et cela se termine merveilleusement avec un trophée. Je voudrais aussi partager cela avec ceux qui ne sont plus en équipe nationale. Nous sommes passés tout près tellement de fois. Ils méritaient aussi de pouvoir vivre quelque chose comme ça." Sans club après la fin de son contrat avec le FC Barcelone, Messi semble proche de prolonger avec le club catalan dans les prochains jours. (Belga)